Liens d'accessibilité

La Tanzanie et Barrick Gold signent un accord de partage des bénéfices


Le président de la Tanzanie John Magufuli à Dar es Salaam, Tanzania, 23 octobre 2015

La Tanzanie et Barrick Gold ont annoncé jeudi avoir conclu un accord à l'amiable sur le contentieux fiscal les opposant, prévoyant un partage à 50-50 des bénéfices tirés des trois mines d'or détenues par le géant minier canadien, qui versera aussi 300 millions de dollars.

Barrick Gold est le principal actionnaire de la société Acacia Mining, qui a sous-évalué sa production pendant des années, s'exonérant ainsi de payer des milliards de dollars de redevances et impôts, selon le président tanzanien John Magufuli.

Les accusations tanzaniennes avaient obligé Barrick Gold à demander des négociations avec le gouvernement.

Selon l'accord conclu jeudi, après trois mois de négociations à huis clos, la Tanzanie obtiendra 16% des parts dans les trois mines d'or que détient Barrick Gold dans le pays, et 50% des revenus tirés de ces mines.

Il n'existait jusqu'ici aucun accord de partage de revenus entre les deux parties, l'Etat tanzanien se contentant des taxes qu'il percevait sur la production.

"Nous avons convenu que les deux parties formeront, dans le futur, un partenariat à 50-50. Un partenariat requiert la confiance entre les deux parties", a déclaré le président du conseil d'administration de Barrick Gold, John Thornton, lors d'une conférence de presse à Dar es Salaam.

"Nous avons accepté de payer 300 millions de dollars pour prouver notre bonne foi", a ajouté M. Thornton, qui s'était déplacé pour la clôture de ces discussions.

Un groupe de travail restreint comprenant des représentants de la compagnie et du gouvernement tanzanien sera mis en place pour régler les questions encore pendantes, a-t-il ajouté.

Le président Magufuli s'est également réjoui de la conclusion de ces discussions, mais en exigeant que "Barrick paye rapidement" ces 300 millions de dollars (255 MEUR), car son gouvernement "a besoin de les utiliser".

"Maintenant, le gouvernement tanzanien commence à travailler directement avec Barrick", a poursuivi M. Magufuli, avant de s'adresser directement à son invité: "Barrick, vous êtes un vrai partenaire et vous êtes ici pour rester".

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG