Liens d'accessibilité

La police espagnole abat "quatre terroristes" au sud de Barcelone


La police devant la camionnette utilisée pour faucher des piétons à Barcelone, en Espagne, le 17 août 2017.

La police espagnole a annoncé avoir abattu "quatre terroristes présumés" dans la nuit de jeudi à vendredi à Cambrils, à 120 km au sud-ouest de Barcelone, quelques heures après une attaque dans la capitale catalane qui a fait 13 morts.

"Quatre terroristes présumés abattus à Cambrils et un cinquième blessé", a annoncé la police vers 02H00 locales (00H00 GMT), sans préciser s'ils étaient liés à l'attentat à la camionnette bélier dans la deuxième ville d'Espagne.

Il y a eu une "fusillade" dans la station balnéaire de Cambrils, a de son côté annoncé un porte-parole du gouvernement régional de Catalogne, précisant qu'aucun agent n'avait été blessé.

Selon le correspondant de la radio Cadena Ser, plusieurs rues de la commune étaient barrées et des gens étaient confinés dans des restaurants et des lieux de divertissement.

Dans une vidéo amateur mise en ligne par un média local, on pouvait entendre plusieurs tirs d'armes à feu au milieu des sirènes de police.

"URGENT: à cause d'une opération policière à Cambrils, évitez la rue, enfermez-vous chez vous !", avait tweeté le service d'urgences régional. "NE VOUS METTEZ PAS EN DANGER", conseillait-il.

Deux personnes avaient été arrêtées plus tôt en lien avec l'attentat de Barcelone, revendiqué par les djihadistes de l'EI, un Espagnol et un Marocain.

Mais le conducteur de la camionnette qui a foncé dans la foule sur une des artères les plus fréquentées de la capitale catalane avait réussi à s'enfuir.

Treize personnes ont été tuées et plus d'une centaine blessées. Au moins 18 nationalités sont représentées parmi les victimes.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG