Liens d'accessibilité

La ministre de la Santé du Sénégal récompensée lors d'un sommet à Dubaï

  • VOA Afrique

La ministre de la santé Awa Marie Coll Seck donne un entretien à des journalistes lors de l'Assemblée mondiale de la santé,le 20 mai 2014, à Genève.

Le Sommet mondial de la gouvernance, rendez-vous annuel de décideurs organisé à Dubaï, a décerné dimanche le titre de "meilleur ministre" à la Sénégalaise Awa Marie Coll Seck pour son rôle dans la lutte contre l'épidémie d'Ebola.

Mme Seck, ministre de la Santé, a reçu sa récompense des mains de cheikh Mohammad ben Rached Al-Maktoum, vice-président, Premier ministre des Emirats arabes unis et souverain de Dubaï.

Choisie parmi huit candidats, la ministre de la Santé du Sénégal a été saluée pour "son rôle dans la lutte contre Ebola, à travers des programmes de prévention et d'information".

Partie du sud de la Guinée en décembre 2013, l'épidémie de "maladie à virus Ebola" a fait au moins 11.315 morts pour 28.637 cas recensés, selon l'OMS. Les victimes se sont concentrées à plus de 99% dans trois pays voisins : Guinée (plus de 2.500 morts), Sierra Leone (plus de 3.900 morts) et Liberia (plus de 4.800 décès), des bilans sous-évalués selon l'OMS.

L'OMS a annoncé officiellement en janvier 2016 la fin de l'épidémie en Afrique de l'Ouest, avec l'arrêt de la transmission au Liberia. De nouveaux cas mortels ont toutefois été identifiés depuis, comme en mars en Guinée.

XS
SM
MD
LG