Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

La Malaisie et Singapour s'accordent sur un différend territorial


Des conducteurs de taxi de luxe sur réservation, à Singapour, le 15 septembre 2015.

La Cour internationale de justice a annoncé que les audiences prévues concernant un différend territorial entre la Malaisie et Singapour étaient annulées, les deux parties ayant trouvé un accord.

La Malaisie avait introduit une demande visant à réviser un jugement de mai 2008 qui avait attribué à Singapour la souveraineté sur un îlot en mer de Chine méridionale.

Mais elle "a notifié à la Cour que les parties étaient convenues d'un désistement de l'instance", ce qu'a confirmé Singapour, a fait savoir la CIJ dans un communiqué. "Les audiences "sont donc annulées", a-t-elle ajouté.

Au total, deux semaines d'audience étaient prévues à partir du 11 juin à La Haye.

Singapour fait référence à cet îlot sous le nom de Pedra Branca (rocher blanc en portugais) et la Malaisie sous le nom de Pulau Batu Puteh (île du rocher blanc en malais).

Kuala Lumpur soutenait que de nouveaux documents coloniaux et une carte datant des années 1950 et 1960 et découverts dans les archives britanniques en 2016 et 2017 allaient dans le sens d'une souveraineté malaisienne sur ce confetti de 2.000 m2 situé à la sortie du détroit de Singapour.

Le règlement de la CIJ indique que les Etats peuvent demander une révision d'un jugement si des faits nouveaux sont apportés dans les dix ans suivant la décision.

Singapour a assuré le fonctionnement du phare situé sur l'îlot depuis plus de 130 ans, sans protestation de la part de son voisin.

Les deux pays s'étaient tournés vers la Cour internationale de justice après des années de discussions infructueuses.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG