Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

La fièvre hémorragique de Lassa a fait 31 morts au Nigeria


Un homme passe devant l'hôpital national à Abuja, au Nigeria, le 14 janvier 2016.

"Le virus est actuellement actif dans 15 Etats du Nigeria, et 105 personnes ont été infectées (...) et 31 ont perdu la vie", dont 10 membres du personnel soignant, a expliqué Isaac Adewole à Abuja.

La fièvre hémorragique de Lassa a fait 31 morts depuis le début de l'année dans 15 Etats au Nigeria, a révélé le ministre de la Santé.

Les personnes touchées ont été recensées dans 15 Etats du Nigeria (sur 36), dont ceux de Lagos et Abuja, la capitale fédérale.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) décrit la fièvre de Lassa comme une infection virale appartenant à la même famille de virus que celui de Marburg. Elle tire son nom d'une localité du nord du Nigeria où elle a été identifiée pour la première fois en 1969.

>> Lire aussi : La Côte d'Ivoire prend des mesures préventives contre la fièvre hémorragique de Lassa

Sévissant de manière endémique au Nigeria, en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone, la fièvre de Lassa est asymptomatique dans 80% des cas, mais pour les autres elle peut provoquer des atteintes graves, hémorragiques ou neurologiques.

La transmission se fait par les excrétions de rongeurs ou par contact direct avec du sang, des urines, des selles ou d'autres liquides biologiques d'une personne malade.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG