Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

La Fédération algérienne paye les arriérés de joueurs pour éviter des sanctions de la Fifa


Des joueurs d'Algérie célébrant un but à Porto Alegre, Brésil, le 22 juin 2014

La Fédération algérienne de football (FAF) va payer les arriérés de salaire de deux ex-joueurs étrangers de deux clubs de 1ère division, menacés de sanctions par la Fédération internationale (Fifa), ont indiqué jeudi à l'AFP des sources concordantes.

Jessy Mayélé, joueur ayant la double nationalité néerlandaise et congolaise, et le Camerounais Gil Michée N'Gomo ont saisi la Fifa pour obtenir le paiement d'arriérés de salaires remontant à la saison 2014-2015. Ils évoluaient alors sous les couleurs respectives d'USM Bel Abbès et du CR Bélouizdad.

La FAF a déjà payé l'équivalent de quatre millions de dinars (environ 30.000 euros) dus à Gil Michée N'Gomo, "englobant les salaires et l'amende" infligée par la Fifa, a expliqué à l'AFP Me Rachid Tarafi, avocat du CRB.

>> Lire aussi : Enquête en Algérie après une banderole antisaoudienne dans un stade

La Fifa avait mis en demeure le CRB de verser d'ici au 7 février ces arriérés de salaires sous peine de retrait de points, puis de rétrogadation en division inférieure, selon la presse algérienne.

Côté USMBA, "la FAF a accepté de payer 120.000 euros (...) pour régler le problème (des arriérés de salaires de) Mayélé", avait expliqué lundi le manager général du club Belkacem Aida à la chaîne sportive El Haddaf.

"La FAF va payer les salaires en retard" et "l'amende de 15.000 francs suisses (environ 13.000 euros) infligée par la Fifa à l'USMBA", a confirmé jeudi à l'AFP un cadre de la FAF.

D'ores et déjà "un retrait de six points a été infligé" à l'USMBA au classement du championnat par la FAF, sur instruction de la Fifa qui menace d'ordonner la rétrogradation du club en 2e division si les arriérés de salaire de Jessy Mayélé ne sont pas versés, a expliqué cette source.

>> Lire aussi : L'Algérie limoge le sélectionneur espagnol Alcaraz

La FAF a recours à cette procédure parce que la législation algérienne, très restrictive en la matière, l'autorise à transférer des devises à l'étranger, ce que ne peuvent faire les clubs, a justifié ce cadre de la Fédération.

Les deux clubs vont "rembourser la FAF en dinars une fois perçus (...) les droits de retransmission des matches du championnat", a-t-il assuré.

>> Lire aussi : La Fédération Algérienne de football a un nouveau président

En raison de nombreux litiges autour du paiement de salaires, la FAF avait interdit en 2015 le recrutement de joueurs étrangers par les clubs algériens, une interdiction levée par le nouveau président de la FAF, Kheireddine Zetchi, après son élection en mars 2017.

Interrogée par l'AFP, la Fifa n'a pas répondu dans l'immédiat.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG