Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Afrique

La famille du milliardaire enlevé offre une forte récompense en Tanzanie

L'homme d'affaires tanzanien Mohammed Dewji dans son bureau à Dar es-Salaam, le 23 avril 2015.

La famille du milliardaire tanzanien Mohammed Dewji, enlevé la semaine dernière à Dar es Salaam, a annoncé qu’elle offrait près d’un demi-million de dollars de récompense pour toute information qui permettrait de retrouver l’homme d’affaires.

"La famille offre une récompense d’un milliard de shillings (tanzaniens, environ 437.000 dollars) à toute personne dont les informations auront permis de retrouver son fils", a déclaré Azim Dewji, le porte-parole de la famille, lors d'une conférence de presse à Dar es Salaam.

Considéré comme le plus jeune milliardaire du continent africain, Mohammed Dewji, 43 ans, a été enlevé le 11 octobre, très tôt le matin, alors qu'il entrait dans la salle de sport d'un hôtel de la capitale économique du pays.

La police a lancé une opération en vue de retrouver l’homme d’affaires et localiser ses ravisseurs. Selon les autorités tanzaniennes, vingt personnes ont déjà été arrêtées dans le cadre de l’enquête.

L'homme d'affaires est à la tête du groupe METL, présent dans une dizaine de pays dans les domaines de l'agriculture, de l'assurance, des transports, de la logistique ou de l'agroalimentaire.

Né en Tanzanie, il a fait ses études à l'université de Georgetown aux États-Unis. En 2013, il est devenu le premier Tanzanien à faire la couverture du magazine Forbes et, en 2015, il a été décrété "personne de l'année" par Forbes Afrique. Selon le magazine, il occupe la 17e position sur la liste des milliardaires africains avec une fortune évaluée à 1,54 milliard de dollars (1,29 milliard d'euros).

Avec AFP

Toutes les actualités

Mondial-2019: le Cameroun bat in extremis la Nouvelle-Zélande et se qualifie

Les joueuses camerounaises célèbrent la victoire contre l'équipe néo-zélandaise du Groupe E à la Coupe du Monde de Football 2019, le 20 juin 2019, à Montpellier en France.

Vainqueur 2-1 de la Nouvelle-Zélande, éliminé jeudi à Montpellier, le Cameroun a arraché au bout du suspense son ticket pour les huitièmes de finale la Coupe du monde de football féminin.

A l'ultime seconde, Nchout Njoya a marqué un but salvateur (90e+5) pour le Cameroun à la suite d'une série de dribbles déroutants.

A la 57e minute, c'était déjà Ajara Nchout Njoya avait donné l'avantage aux Lionnes Indomptables, éliminées en huitièmes de finale en 2015 pour leur première participation au Mondial.

Mais, à la 80e, le grossier but contre son camp de la Dijonnaise Aurelle Awona, qui manquait complètement son dégagement et trompait sa gardienne, avait semblé doucher les espoirs de ses coéquipières. Mais c'était sans compter Nchout Njoya.

Le résultat est mérité pour les Camerounaises, qui ont globalement dominé les débats, et terminent donc dans les quatre meilleurs troisièmes.

Le football facteur d'intégration pour les réfugiés

Le football facteur d'intégration pour les réfugiés
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:52 0:00

Des transfert d'argent mobile pour les réfugiés centrafricains

Des transfert d'argent mobile pour les réfugiés centrafricains
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:06 0:00

200 000 réfugiés enregistrés au Nord-Kivu

200 000 réfugiés enregistrés au Nord-Kivu
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:43 0:00

Haftar décidé à poursuivre son offensive sur Tripoli

Haftar décidé à poursuivre son offensive sur Tripoli
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:02 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG