Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

En images : La chute du président Mobutu Sese Seko, il y a 21 ans

Les rebelles de l’Alliance des forces démocratiques pour la libération du Congo (AFDL) faisaient leur entrée à Kinshasa le 17 mai 1997, au lendemain d’un discours dans lequel leur chef Laurent-Désiré Kabila s’était autoproclamé chef de l’Etat et débaptisé le Zaïre en République démocratique du Congo (RDC).

La veille, le président Mobutu avait fui le pays après 32 ans de règne autocratique. D'abord pour Gbadolite (au nord-ouest) et ensuite pour le Maroc où il est mort quelques mois plus tard.
Voir plus

Votre avis

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG