Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Côte d'Ivoire

Abidjan reçoit une aide américaine d'un demi-milliard de dollars

Des policiers ivoiriens à l'entrée de l'hôtel Pullman lors de l'ouverture du 18e Forum AGOA à Abidjan, en Côte d'Ivoire, le 5 août 2019.

Ce don vise à soutenir la croissance et encourager les investissements privés en renforçant les capacités de la main-d’œuvre, en réduisant les coûts de transport et en ouvrant de nouveaux marchés, selon un communiqué.

La Côte d'Ivoire va recevoir une aide américaine de 525 millions de dollars sur cinq ans pour son développement, ont annoncé lundi soir les autorités ivoiriennes et américaines en marge du Forum AGOA Etats-Unis Afrique d'Abidjan.

Cette aide au développement octroyée par le programme gouvernemental américain Millennium Challenge Corporation (MCC) avait été décidée en septembre 2017, et elle est "entrée en vigueur" ce lundi, selon les communiqués de la présidence ivoirienne et du gouvernement américain.

"Ce don vise à soutenir la croissance et encourager les investissements privés en renforçant les capacités de la main-d’œuvre, en réduisant les coûts de transport et en ouvrant de nouveaux marchés", a commenté le directeur général du MCC, Sean Cairncross, cité dans le communiqué.

Dans le détail, cette aide sera répartie en deux volets principaux.

"Le projet Abidjan Transport permettra de réduire les coûts de transport et d'améliorer l'efficacité des entreprises en réhabilitant les routes aux alentours de la zone portuaire et en améliorant la gestion et l'entretien du réseau routier", selon le communiqué du MCC.

"Le projet Compétences pour l'Employabilité et la Productivité permettra d'accroître l'accès à l'enseignement secondaire et à la formation des enseignants" et permettra de construire "84 nouveaux collèges de proximité", selon la même source. Il vise aussi à améliorer l'accès à l'enseignement pour les filles afin d'"atténuer les disparités entre les genres".

Le budget de l'Etat ivoirien pour 2019 s'élève à environ 7.300 milliards de francs CFA, soit près de 11 milliards d'euros, selon la loi de Finances.

Millennium Challenge Corporation est un organisme gouvernemental américain qui aide des pays en voie de développement respectant des critères de démocratie et de bonne gouvernance tels que, notamment, la lutte contre la corruption et le respect des droits de l'homme, avec pour objectif la promotion de la croissance économique et la réduction de la pauvreté.

Toutes les actualités

Deux principales agglomérations ivoiriennes transformées en villes mortes

Deux principales agglomérations ivoiriennes transformées en villes mortes
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:08 0:00

Les églises ivoiriennes s'adaptent à la réalité du coronavirus

Les églises ivoiriennes s'adaptent à la réalité du coronavirus
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:01 0:00

Que cache la démission du ministre ivoirien des affaires étrangères?

Que cache la démission du ministre ivoirien des affaires étrangères?
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:48 0:00

Démission du ministre ivoirien des affaires étrangères

Marcel Amon-Tanoh, ministre des Affaires étrangères de Côte d'Ivoire. prononce un discours au palais présidentiel d'Abidjan le 2 octobre 2017 .

Le ministre ivoirien des Affaires étrangères Marcel Amon Tanoh, probable candidat à la présidentielle d'octobre a démissionné jeudi, a-t-il annoncé sur ses comptes Facebook et Twitter, une semaine après la désignation du chef du gouvernement comme candidat du parti au pouvoir.

"En tant qu'homme public ayant assumé de nombreuses responsabilités au service de mon pays, je me dois de m'adresser à vous directement, pour vous informer de ma démission du gouvernement", écrit-il.

Cette démission était dans l'air depuis plusieurs jours et la désignation le 12 mars par le parti du président Alassane Ouattara du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly comme candidat à la présidentielle du 31 octobre. M. Ouattara avait annoncé le 5 mars qu'il ne briguerait pas de troisième mandat.

Marcel Amon Tanoh, qui s'opposait à la candidature du Premier ministre, a laissé entendre à plusieurs reprises qu'il pourrait être candidat et a d'ailleurs déjà formé une équipe de campagne. Il ne s'est toutefois pas encore officiellement déclaré candidat.

"Seuls la grandeur de la Côte d'Ivoire, la justice, la démocratie et le bonheur des Ivoiriens ont constamment motivé mon engagement politique. Comme je l'ai toujours fait, je continuerai à mener ce combat avec vous", conclut-il sur les réseaux sociaux.

Agé de 68 ans, Marcel Amon Tanoh est un proche du président Ouattara dont il a longtemps été le directeur de cabinet avant de devenir ministre des Affaires étrangères en 2016. Il n'a toutefois pas réussi à le convaincre de ne pas choisir M. Gon Coulibaly comme successeur.

Le climat politique est tendu en Côte d'Ivoire avant la présidentielle d'octobre. Elle se tiendra dix ans après la crise post-électorale de 2010-2011, née du refus du président Laurent Gbagbo de reconnaître sa défaite face à Alassane Ouattara, qui avait fait 3.000 morts.

Pour le moment, l'ancien Premier ministre Guillaume Soro, 47 ans, ex-chef de la rébellion pro-Ouattara, mais devenu un de ses adversaires, est le seul au sein de l'opposition à s'être déclaré candidat. Accusé de complot, sous le coup d'un mandat d'arrêt en Côte d'Ivoire, il vit actuellement en France.

L'ancien président Henri Konan Bédié, 86 ans, entretient le mystère mais a déjà évoqué plusieurs fois en public sa candidature.

6 cas de coronavirus en territoire ivoirien, dont un cas guéri

6 cas de coronavirus en territoire ivoirien, dont un cas guéri
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:30 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG