Liens d'accessibilité

La banque du Vatican a gagné 36 millions d'euros en 2016

  • VOA Afrique

Les gardes suisses du Vatican marchent devant l'Institut pour les œuvres de la religion, au Vatican, le 6 mai 2014.

L'Institut pour les œuvres de la religion (IOR), plus connu comme la banque du Vatican ou la banque des papes, a enregistré un bénéfice net de 36 millions d'euros en 2016, contre 16,1 millions en 2015.

"Ce résultat de gestion a été obtenu à travers une activité de négociation efficace, dans un contexte de grande volatilité des marchés, d'instabilité politique due aux issues inattendues des principaux événements électoraux de l'année et de taux d'intérêts bas", se félicité l'IOR dans ce communiqué.

La banque assure avoir continué en 2016 "à servir avec prudence et offrir des services financiers spécialisés à l'Eglise catholique dans le monde entier".

L'IOR comptait ainsi en 2016 environ 15.000 clients, essentiellement des religieux, des congrégations et des employés du Vatican, et gérait au 31 décembre de l'année 5,7 milliards d'euros.

La banque a été gangrenée dans le passé par les scandales et accusée d'avoir été utilisée par la mafia, mais un grand nettoyage a été lancé par le pape Benoît XVI et poursuivi par son successeur François.

Il s'est achevé fin 2015 avec la fermeture de près de 5.000 comptes.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG