Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

L'ONU appelle les autorités ougandaises à respecter les droits de l'Homme


This combination of pictures shows Uganda's President Yoweri Museveni and Ugandan musician-turned-politician Robert Kyagulanyi, also known as Bobi Wine, the main contenders is the country's presidential elections scheduled for January 14, 2021. (AFP/Sumy Sadurni)

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, exhorte les autorités ougandaises, en particulier les forces de sécurité, à agir en respectant les normes relatives aux droits de l'Homme, rapporte l'AFP. L’Ouganda tient jeudi des élections présidentielle et législatives dans un climat très tendu. 

Stéphane Dujarric, porte-parole onusien, dit qu’Antionio Guterres suit étroitement la situation et encourage tous les acteurs politiques et leurs partisans à mener leurs activités de manière pacifique et à s'abstenir de toute incitation à la violence ou à des discours de haine.

Pour la présidentielle, Yoweri Museveni, 76 ans, fait face à 10 candidats.

Le député Bobi Wine, Robert Kyagulanyi de son vrai nom, avait trois ans lorsque M. Museveni est arrivé au pouvoir. Il promet de mettre fin à la corruption, responsable selon lui de l'absence de débouchés pour les jeunes.

Il a appelé les électeurs ougandais à voter massivement et à protéger leur vote. L'Ouganda a ordonné mardi aux opérateurs internet de suspendre l'accès aux réseaux sociaux et services de messagerie jusqu'à nouvel ordre.

Les Etats-Unis se disent inquiets par cette suspension d'internet.

"De telles restrictions sapent les De telles restrictions sapent les droits humains et les libertés fondamentales", a tweeté le secrétaire d'Etat américain adjoint chargé de l'Afrique, Tibor Nagy.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG