Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

L'OMS appelle à un dialogue entre les gouvernements et les manifestants anti-masques


Des voyageurs portant des masques faciaux contre la propagation du nouveau coronavirus, débarquent d'un ferry au port du Pirée, près d'Athènes, le jeudi 20 août 2020. (Photo AP / Thanassis Stavrakis)

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a appelé lundi aux gouvernements à dialoguer avec les manifestants anti-masques, tout en rappelant à ces derniers que le virus est bien "réel" et "tue".

"Nous devrions écouter ce que les gens demandent, ce que les gens disent. Nous devrions engager un dialogue honnête", a déclaré le chef de l'OMS, l'Éthiopien Tedros Adhanom Ghebreyesus, depuis le siège de l'organisation à Genève, en Suisse.

Son intervention s’inscrivait dans le cadre des manifestations anti-masques qui se sont produites la semaine dernière en Allemagne et ailleurs.

Tout en encourageant les autorités au dialogue avec les partisans d'un relâchement des mesures anti-covid 19, M. Ghebreyesus a toutefois insisté sur le fait que le virus est réel. Il est dangereux. Il circule rapidement et il tue, et "nous devons tout faire pour nous protéger et protéger les autres", a-t-il ajouté.

La perspective d'une seconde vague de pandémie alimente les craintes de nouveaux confinements en Europe et ailleurs. Elle fait grandir la colère parmi les partisans d'un relâchement des mesures anti-coronavirus.

Le patron de l'OMS a appelé ces derniers à manifester dans le respect des mesures d'hygiène, de distanciation physique, et le port des masques.

Par ailleurs, les gouvernements devraient empêcher la survenue d'événements qui risquent d'amplifier l'épidémie, afin que "les autres secteurs économiques puissent réellement s'ouvrir et que l'économie puisse puisse reprendre".

XS
SM
MD
LG