Liens d'accessibilité

L'international ivoirien Serey Dié lance "les Larmes du Bonheur"


L'international ivoirien Geoffroy Serey Dié (FC Bâle/SUI) en pleurs, 19 juin 2014.

Geoffroy Serey Dié joueur du FC Bâle/SUI a décidé de débloquer chaque mois la somme d'un mi1lions de Francs CFA (1524 euros) pour des cas sociaux dans son pays.

L'international ivoirien a lancé jeudi une opération caritative dénommée "les Larmes du Bonheur" visant à régler des cas sociaux dans son pays.

"Dans un souci d'aider à ma façon mes compatriotes, mes frères, sœurs. J'ai décidé de débloquer chaque mois la somme d'un mi1lions de Francs CFA (1524 euros) pour des cas sociaux" a déclaré Serey Dié sur sa page Facebook.

"Ce qui n'a rien à voir avec mes œuvres caritatives que je fais habituellement. J'ai décidé d'utiliser ces fonds-là pour aider des personnes, des établissements scolaires, des lieux de culte, etc., qui sont dans l'urgence à travers ces SOS que nous voyons sur différentes pages Facebook", a-t-il précisé.

"Ceci est ma façon de partager le peu que Dieu m'a donné avec ceux qui en ont besoin. Ceci ne peut pas changer la vie d'une personne catégoriquement mais juste apporter de la chaleur à ces personnes qui sont dans le besoin. A travers ses actions que j'ai dénommé +les Larmes du Bonheur+, C'est une façon pour moi de contribuer au bien-être social au sein de ma communauté" a conclu le joueur.

Serey Dié, vainqueur de la CAN-2015 avec la sélection ivoirienne, est lui-même issu d'un milieu pauvre. Orphelin de père depuis 2004, il a vécu avec sa mère qui ne disposait que d'une maigre pension.

Il a même révélé dans un entretien l'année dernière dans le quotidien sportif L'Equipe, qu'il "vendait entre autres des cigarettes dans les rues, qu'il passait parfois deux jours sans manger et habitait une chambre avec un toit inachevé"

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG