Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Sports

L''Espérance arrache un troisième titre en Ligue des champions d'Afrique

Les joueurs de l’Espérance de Tunis célèbrent leur 3e sacre en Ligue des champions d'Afrique après leur victoire contre Al-Ahly 3-0, en match retour, à Tunis, le 9 novembre 2018. (Twitter/CAF)

Le milieu offensif Saad Bguir, auteur d'un doublé, a donné la troisième Ligue des champions d'Afrique à l'Espérance Tunis, vainqueur d'Al-Ahly 3-0 lors de la finale retour, vendredi, se vengeant ainsi de la défaite 3-1 enregistrée en Egypte à l'aller.

Dans un stade olympique de Radès chauffé à blanc, les Sang et Or, qui fêtent leur centenaire cette année, savaient qu'ils n'avaient pas le choix: il fallait gagner face au géant égyptien et ses huit sacres continentaux.

Saad Bguir a entendu le message, et c'est lui qui a montré la voie avec un doublé (45e+2, 54), complété par Anice Badri (87e), synonyme de troisième couronne africaine après celles de 1994 et 2011.

"Dieu merci! Le parcours n'était pas facile dès le début. Au fur et à mesure que le jeu progressait, le rêve grandissait. La confiance de la direction (de l'équipe) ainsi que le soutien du public nous ont également aidés et finalement nous avons remporté le titre!", s'est réjoui l'entraîneur de l'EST Mouine Chaabani.

"Nous avons subi une grande injustice au match aller", a-t-il ajouté les larmes aux yeux.

La capitale était en liesse vendredi soir, après cette remontada inespérée.

"L'Espérance a représenté toute la Tunisie. Elle a prouvé qu'avec la volonté, l'impossible est possible, a souligné le Premier ministre Youssef Chahed, présent au stade. Nous sommes tous avec l'Espérance, c'est ça l'unité nationale."

Dès le coup de sifflet final, les Tunisiens sont sortis des cafés par milliers en hurlant leur joie, brandissant des drapeaux et klaxonnant à travers la ville.

"Quel match et quelle volonté des Espérantistes, c'est une victoire bien méritée sans l'appui d'un arbitre", a lancé Jamel, enveloppé dans un drapeau de l'Espérance.

Dans le quartier espérantiste de Bab Souika, les fans ont afflué vers le siège historique du club qui fêtera ses 100 ans en janvier 2019.

Ils ont entamé des hymnes, scandant "1, 2 ,3" en référence aux trois étoiles ornant désormais le maillot sang et or.

Le match s'est déroulé sous haute sécurité, d'autant que les fans de l'Espérance étaient remontés après un arbitrage contesté de l'Algérien Mehdi Charef Abid, qui avait sifflé trois penalties dont deux pour Al-Ahly à l'aller, avec l'utilisation de l'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR) pour la première fois dans une finale d'une compétition africaine.

- Bguir réveille l'Espérance -

Le but de Bguir dans le temps additionnel de la première mi-temps a marqué un tournant. Il a compensé la performance décevante de l'équipe avant que de lui donner un formidable coup de fouet en marquant un deuxième but qui a alors anéanti Al-Ahly.

Les espérantistes ont éprouvé les pires difficultés à entrer dans le match et leur buteur Anice Badri aurait pu, aurait dû tuer le match plus tôt. Mais, heureusement pour eux, les Egyptiens, dirigés par le Français Patrice Carteron, ont montré encore moins d'envie.

L'EST se rendra donc aux Emirats arabes unis, en décembre, pour représenter l'Afrique à la Coupe du monde des clubs avec l'espoir de faire aussi bien que le TP Mazembe ou le Raja de Casablanca, finalistes en 2010 et 2013 respectivement.

Mais, face à des clubs comme le Real Madrid et les Argentins de River Plate ou Boca Juniors, qui s'affrontent en finale de la Copa Libertadores (10-24 novembre) pour désigner le représentant sud-américain, l'Espérance ne pourra pas se permettre de répéter les mêmes erreurs que face à Al-Ahly, déjà finaliste la saison dernière.

Avec AFP

Toutes les actualités

Finale CAN-2019: 28 avions pour transporter les fans algériens

Un Boeing Boeing 737-8D6 immatriculé 7T-VKQ d'Air Algérie débarque à l'aéroport de Genève, le 20 novembre 2017.

Les autorités algériennes ont annoncé lundi avoir mobilisé 28 avions afin de transporter, via un pont aérien, 4.800 fans des "Fennecs" pour assister à la finale de la CAN-2019 face au Sénégal, vendredi au Caire.

Selon des sources concordantes, il y aura 13 avions d'Air Algérie, six de Tassili Airlines et neuf avions militaires. Ces avions décolleront des quatre coins du pays.

Le ministère algérien de la Défense avait annoncé dimanche par communiqué qu'il allait mettre à disposition neuf avions de transport militaire au profit de 870 supporters algériens.

La décision du pont aérien a été prise par le Premier Ministre, Noureddine Bédoui, lors d'un conseil du gouvernement tenu lundi.

Le pays est secoué depuis le 22 février d'un mouvement de contestation qui demande la fin du régime en place. Le Premier ministre fait partie des personnes dont le départ est réclamé par la rue.

Depuis le début de la CAN, 2.275 supporters sont partis d'Algérie. Plus de 1.200 d'entre eux sont restés au Caire pour assister jusqu'au bout aux matchs des verts, selon des sources concordantes.

La mère de l'ancien entraîneur de l'équipe nigériane de football enlevée

Samson Siasia à Abuja le 4 novembre 2010.

Des hommes armés ont enlevé lundi la mère de l'ancien entraîneur de l'équipe nigériane de football, Samson Ogere Siasia, un nouveau kidnapping visant une célébrité sportive, a-t-on appris auprès de membres de la famille.

Beauty Ogere Siasia a été enlevée à son domicile, dans le sud de l'Etat de Bayelsa (sud), par deux hommes armés, dans la nuit de dimanche à lundi, a expliqué Olotu Frederick, à l'AFP.

Les enlèvements avec demande de rançon sont monnaie courante au Nigeria, particulièrement dans les Etats du Sud, où de riches Nigérians ou des travailleurs expatriés de l'industrie du pétrole ont souvent été enlevé durant des périodes de révolte, des militants réclamant une part plus importante des revenus créés par l'or noir.

Les proches de personnalités sportives connues ont également été visés plusieurs fois.

Le père de John Mikel Obi, alors capitaine de l'équipe nationale, avait été enlevé l'année dernière dans l'Etat d'Enugu (sud-est) avant d'être libéré contre une rançon.

La mère de M. Siasia avait déjà été enlevée en 2015 pendant 13 jours, avant qu'une rançon ne soit versée. Samson Ogere Siasia a joué dans l'équipe nationale avant de devenir l'entraîneur des Super Eagles à deux reprises, en 2010 et en 2016.

L’Algérie et le Sénégal en finale de la 32e édition de la CAN Egypte 2019

L’Algérie et le Sénégal en finale de la 32e édition de la CAN Egypte 2019
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:04:22 0:00

Sporama

Sporama
Attendez s'il vous plaît
Embed

No media source currently available

0:00 0:25:00 0:00

Neymar revient au PSG dans un contexte tendu

Neymar Junior (Twitter/ Neymar Jr)

Il est de retour, dans un climat lourd : Neymar a retrouvé le PSG lundi, alors que son club l'attendait il y a une semaine et que les récents propos du crack sur la "remontada" font polémique.

"Il se présentera lundi au club", avait indiqué à l'AFP dimanche un membre de son service de presse. Dont acte. Le joueur le plus cher du monde (222 M EUR) "est arrivé lundi matin vers 9h10", a d'abord révélé RMC, pour une séance prévue à huis clos.

L'attaquant brésilien, qui arbore désormais une coupe de cheveux blond platine, a "pris un vol de Sao Paulo dimanche soir avant d'atterrir à Paris vers 7h30 ce lundi", selon ce média. Il était accompagné "de son photographe personnel et ami Gil Cebola" pour son retour au Camp des Loges, le centre d'entraînement du club dans les Yvelines, selon Le Parisien.

Le joueur s'est ensuite contenté de publier sur ses réseaux sociaux des photos de lui en train de faire différents exercices en salle, sous la supervision d'un membre de l'encadrement du PSG, avec cette simple mention "retour à l'entraînement". Le club s'est également contenté de diffuser des clichés de sa star, en couleur et noir en blanc, au milieu de photos d'autres joueurs sur le terrain ou en salle.

L'explication de texte a-t-elle eu lieu dès ce lundi avec le nouveau directeur sportif du PSG, son compatriote Leonardo ? Les sujets de discorde ne manquent pas...

Le joueur et le Paris SG s'affrontent par médias interposés depuis lundi dernier, date de la reprise de l'entraînement du club parisien, auquel Neymar ne s'était pas présenté.

L'entourage de la star avait justifié son absence par des engagements prévus de longue date, dont un tournoi de football à cinq au bénéfice de sa fondation, l'Institut Neymar, basée à Praia Grande (sud-est du Brésil), une situation que le club parisien avait déploré en promettant de "prendre les mesures appropriées".

- Son père le défend -

Le joueur brésilien a ensuite multiplié samedi les clins d'oeil en direction du FC Barcelone, où il espère revenir, allant jusqu'à réveiller le souvenir traumatisant de la "remontada" de 2017 dans un entretien accordé au site américain "Oh My Goal".

Football/PSG: "Toute l'équipe se sent mal", selon Thomas Tuchel
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:29 0:00

Des propos qui sonnent comme une provocation pour les supporters parisiens qui ont encore en travers de la gorge l'élimination de leur club en 8e de finale de la Ligue des Champions cette année-là après l'invraisemblable défaite 6-1 au Camp Nou alors que le PSG avait réussi une démonstration à l'aller (4-0).

Neymar avait marqué deux buts et délivré une passe décisive sur l'ultime but du match retour dans le temps additionnel de la seconde période.

Neymar Senior, son père, qui représente aussi ses intérêts, a réagi dimanche sur son compte Instagram à ces confidences en forme d'uppercut envoyé à la direction parisienne et aux fans du PSG.

Selon lui, les déclarations de son fils ont été citées hors contexte et ce n'est d'ailleurs pas la première fois que ce dernier aurait indiqué que le match de la "remontada" constituait "un des plus importants de sa carrière".

"A aucun moment il n'a manqué de respect au PSG ou aux joueurs qui ont joué ce match en 2017", a écrit le père de Neymar.

- Logo du Barça -

"Il y a beaucoup de journalistes et de supporters du monde entier qui considèrent ce match comme celui qui a le plus marqué (Neymar) dans sa carrière en club. Alors pourquoi cette controverse cette fois-ci ?", s'est-il insurgé.

Plus tôt dans la journée de samedi, l'attaquant de 27 ans avait posté sur Instagram une courte et énigmatique vidéo dans laquelle il s'affichait avec le logo du FC Barcelone, accompagné d'un verset de la Bible: "Aucune arme tournée contre toi ne pourra prospérer".

Son retour en Catalogne se heurte cependant à plusieurs obstacles, notamment financiers.

Leonardo avait ouvert la porte mardi à un départ "s'il y a une offre qui convient à tout le monde", évoquant simplement "des contacts très superficiels" avec le Barça.

De plus, le FC Barcelone vient de débourser 120 millions d'euros vendredi pour lever la clause d'Antoine Griezmann.

Enfin, le journal sportif catalan Mundo Deportivo a affirmé dans son édition de dimanche que le fisc espagnol réclame 35 millions d'euros à Neymar dans une affaire de fraude fiscale.

L'ancien joueur de Santos, mis en cause début juin dans une affaire de viol, est également l'objet d'une enquête pour fraude fiscale au Brésil selon la presse locale.

Voir plus

XS
SM
MD
LG