Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

L'arrestation d'un parlementaire qui distribuait des vivres divise l'Ouganda


Des membres de l'Unité de défense locale déchargent des vivres destinés aux populations touchées par le confinement à Kampala, en Ouganda, le 4 avril 2020. (Photo: Reuters)

La police ougandaise a arrêté le parlementaire Francis Zaake pour avoir violé les règles du confinement dictées par le président Yoweri Museveni en allant distribuer des vivres aux habitants de sa circonscription.

La police l'accuse d'avoir fait fi des lignes directrices de la Task Force Covid-19, l'équipe de riposte contre la pandémie, selon le quotidien The Independent, publié à Kampala.

L’Ouganda est en confinement depuis le 30 mars, selon le quotidien gouvernemental Daily Monitor.

Les autorités demandent aux citoyens de respecter les restrictions imposées par le gouvernement pour arrêter la propagation du coronavirus et affirment que les agents continueront à faire respecter ces restrictions, quel que soit le statut de la personne dans la société.

Le président Museveni avait déjà averti les politiciens qu’ils pourraient être accusés de tentative de meurtre en distribuant de la nourriture aux communautés pauvres et marginalisées.

Durant cette période, tous dons de nourriture, de médicaments ou d’autres articles essentiels doivent être remis à la Task-Force Covid-19, qui se chargera de la distribution en suivant les protocoles prescrits pour éviter la contamination.

L’arrestation du député divise l’opinion publique.

Il y a d’une part ceux qui pensent que Francis Zaake est un patriote soucieux du bien-être de ses concitoyens. Ils exigent donc la libération du parlementaire. Pour d’autres, ce n'est pas le moment de faire de la politique.

Après 33 ans au pouvoir, le président Museveni brigue un sixième mandat en 2021. Il fera face à plus d'une vingtaine de candidats de l'opposition, dont le député Robert Kyagulanyi, plus connu sous son nom de scène, Bobi Wine.

XS
SM
MD
LG