Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

RDC

L'armée tue sept miliciens qui attaquaient ses positions dans l'est

Des militaires des Forces armées de la RDC sur le front contre les miliciens Mai Mai dans le Parc de Virunga, Nord-Kivu, juin 2017 (VOA/Charly kasereka)

L'armée congolaise a annoncé jeudi avoir tué sept miliciens Maï-Maï qui avaient attaqué ses positions dans deux villages, dans une zone en proie à des conflits interethniques de l'est de la République démocratique du Congo.

"Un groupe de miliciens +Maï-Maï Ngumino+ a attaqué mardi 19 novembre les positions des Forces armées de la RDC (FARDC) aux villages Rusankuku et Kananda, à plus de 50 de kilomètres au nord de Minembwe, dans le territoire de Fizi", a déclaré à l'AFP le capitaine Dieudonné Kasereka, porte-parole de l'armée dans la province du Sud-Kivu.

Le terme générique Maï-Maï désigne des miliciens constitués sur une base communautaire et dont les actions vont de la défense des intérêts communautaires à la grande criminalité.

Les assaillants ont été repoussés et "sept corps de miliciens identifiés", a ajouté l'officier, faisant aussi état d'un militaire blessé.

Contacté, le bourgmestre de la commune rurale de Minembwe, Gadi Mukiza, a confirmé cette attaque sans donner davantage de détails.

Depuis mai, un regain des violences est enregistré à Minembwe entre des membres de la communauté Banyamulenge (communauté locale rwandophone, éleveurs) et ceux des communautés Bafulero, Babembe, Banyindu (cultivateurs).

L'origine de ces violences se trouve dans des différends fonciers liés à la gestion des pâturages et des champs.

En octobre, la mission de l'ONU en RDC a recensé "90 incidents" ayant entrainé le déplacement de plusieurs centaines de personnes dont les maisons ont été brulées, à la suite de ces violences.

Et le bureau conjoint de l'ONU pour les droits de l'Homme (BCNUDH) a mis en garde tous les protagonistes du conflit à Minembwe, rappelant que l'incitation à la haine est un crime qui peut donner lieu à des poursuites au niveau national ou international.

Toutes les actualités

Le gourvernement signe un protocole d'accord avec General Electric

Le gourvernement signe un protocole d'accord avec General Electric
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:56 0:00

Kinshasa signe un accord de près de 2 milliards de dollars avec General Electric

Le président de la RDC Félix Tshisekedi (à g.) discute avec l'envoyé spécial des Etats-Unis pour les Grands lacs Peter Pham (c) et l'ambassadeur américain en RDC Mike Hammer à Kinshasa, 13 février 2020. (Facebook/Présidence RDC)

Le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) a signé mercredi un protocole d'accord d'une valeur d'environ deux milliards de dollars avec la firme américaine General Electric pour des projets dans les secteurs de la santé et de l’énergie.

La nouvelle, rapportée par plusieurs médias américains dont Bloomberg, s'inscrit dans le cadre de la relance du partenariat entre la RDC et les Etats-Unis depuis l'arrivée au pouvoir de Félix Tshisekedi.

C'est Eric Amoussouga, directeur général de General Electric pour l'Afrique francophone, qui a signé au nom de la société américaine, tandis que la partie congolaise était représentée par le ministre de la santé, Eteni Longondo et son collègue Eustache Muhanzi Mubembe, chargé de l'énergie et des hydrocarbures.

La signature a eu lieu en présence de Peter Pham, envoyé spécial des Etats-Unis pour la région des Grands lacs.

Le protocole d'accord devrait être suivi d’un agrément plus élargi dont la date n’a pas été révélée.

L'OMS prolonge le statut d'urgence d'Ebola en RD du Congo

L'OMS prolonge le statut d'urgence d'Ebola en RD du Congo
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:21 0:00

L’épidémie d’Ebola en RDC demeure une "urgence internationale"

L’épidémie d’Ebola en RDC demeure une "urgence internationale"
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:02 0:00

Ebola en RDC: Réunion de l'OMS

Ebola en RDC: Réunion de l'OMS
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:52 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG