Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

L'AMA sanctionne l'agence antidopage du Nigeria


Le Ghanéen Alex Amankwah participe aux 800 mètres hommes lors des JO de Rio de Janeiro, Brésil, le 12 août 2016.

L'Agence mondiale antidopage (AMA) a suspendu l'agence nationale antidopage du Nigeria, en raison d'insuffisances dans son programme de contrôles, a annoncé l'instance mondiale lors de son conseil de fondation jeudi à Bakou.

L'AMA a fait "une déclaration de non conformité" au code mondial antidopage à l'égard de cette agence. La structure antidopage du Nigeria a 21 jours pour éventuellement contester la décision devant le Tribunal arbitral du sport (TAS).

Principale conséquence, l'agence nigériane ne va plus être autonome pour conduire ses programmes antidopage, le temps de la suspension. D'après une source au sein de l'AMA, elle a été sanctionnée pour ses insuffisances dans l'évaluation des risques de dopage et dans ses programmes de contrôles.

L'AMA met en place des procédures d'analyse des risques, selon les sports, que les agences nationales antidopage et les fédérations internationales sont tenues d'appliquer, sous peine de sanctions.

"Nous travaillons avec eux pour résoudre ces problèmes et nous espérons que cela ira vite", a déclaré le directeur des opérations de l'AMA, Frédéric Donzé, à l'AFP.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG