Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Amériques

Après la tuerie de la Nouvelle-Écosse, Trudeau annonce l'interdiction de 1.500 modèles d'armes d'assaut au Canada

Mémorial improvisé à la mémoire de Kristen Beaton, enceinte de son troisième enfant, tuée le long de la Route des Plaines, lors de la fusillade à Debert, en Nouvelle-Écosse, au Canada, le 23 avril 2020.

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a annoncé vendredi l'interdiction immédiate de plus de 1.500 modèles d'armes d'assaut de calibre militaire, moins de deux semaines après la pire tuerie de l'histoire du pays, qui a fait 22 victimes.

"Ces armes n'ont été conçues qu'à une seule et unique fin: tuer le plus grand nombre de personnes le plus rapidement possible. Et elles n'ont aucune utilité et n'ont pas leur place au Canada", a-t-il dit lors de sa conférence de presse quotidienne.

Le 18 avril, Gabriel Wortman, un prothésiste dentaire de 51 ans, a semé la mort dans plusieurs communes de Nouvelle-Ecosse, dans l'est du pays.

La tuerie a débuté samedi en fin de soirée dans une maison de la commune rurale et côtière de Portapique, qui compte une centaine d'habitants. La police a découvert des cadavres à l'intérieur et devant une maison.

D'autres personnes ont été tuées dans quatre autres villages, des dépouilles ayant aussi été retrouvées dans des maisons incendiées.

Wortman a tué 22 personnes, avant d'être abattu peu avant midi le lendemain matin dans une station-service, à environ 100 km au nord de Halifax.

L'enquête, répartie sur 16 scènes de crime, pourrait durer des mois, ont prévenu les enquêteurs.

Toutes les actualités

Trump et Biden s'affrontent par écrans interposés

Trump et Biden s'affrontent par écrans interposés
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:26 0:00

Donald Trump ne se rendra pas en personne à l'Assemblée générale de l'ONU

Le président américain Donald Trump prend la parole lors de la 74e session de l'Assemblée générale des Nations Unies au siège de l'ONU à New York, le 24 septembre 2019.

Le président américain Donald Trump ne sera pas présent à l'Assemblée générale de l'ONU prévue la semaine prochaine, contrairement à ce qu'il affirmait le mois dernier, a indiqué son chef de cabinet Mark Meadows aux journalistes à bord d'Air Force One.

Le président fait ainsi volte-face alors que le mois dernier, il a dit vouloir tenir son discours dans la salle de l'Assemblée générale à New York, quoique les dirigeants des autres pays ne participeront pas en raison de la pandémie de nouveau coronavirus.

Les principales activités de la 75e session de l'Assemblée générale de l'ONU, avec des discours successifs de chefs d'Etat, se dérouleront notamment par visioconférence du 21 au 29 septembre.

Dans son discours mardi, le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres a mis en évidence comme objectifs cette année le combat global contre la pandémie de Covid-19 ainsi que "la paix et la sécurité, le désarmement, les droits humains, l'égalité des sexes et le développement durable".

Le rôle des modérateurs de débats présidentiels dans la politique américaine

Le rôle des modérateurs de débats présidentiels dans la politique américaine
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:36 0:00

L’ouragan Sally et ses inondations « catastrophiques » balaient le Sud-Est des États-Unis

L’ouragan Sally et ses inondations « catastrophiques » balaient le Sud-Est des États-Unis
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:06 0:00

La Barbade abandonne la reine Elizabeth II à la tête de l'État

La Barbade abandonne la reine Elizabeth II à la tête de l'État
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:11 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG