Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Juncker propose "une nouvelle alliance" entre l'Europe et l'Afrique


(De gauche à droite sur la photo) le président français Emmanuel Macron, son homologue nigérien Mahamadou Issoufou, le Premier ministre grec Alexis Tsipras, le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, le président chypriote Nicos Anastasiades, et la cheffe de la diplomatie européenne Federica Mogherini, Conférence sur le Sahel, Bruxelles, le 23 février 2018.

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a proposé de bâtir "une nouvelle alliance", "un nouveau partenariat" entre l'UE et le continent africain, qui viserait à y créer jusqu'à 10 millions d'emplois dans les cinq prochaines années.

"La Commission propose aujourd'hui une nouvelle alliance (...) pour des investissements et des emplois durables", a-t-il déclaré devant le Parlement européen à Strasbourg.

Un nouveau partenariat économique entre les deux continents "permettrait de créer jusqu'à 10 millions d'emplois en Afrique dans les cinq prochaines années", a-t-il souligné.

Il a relevé que l'Afrique, dont de nombreux ressortissants fuient vers l'Europe en quête d'une vie meilleure, via la Méditerranée, compterait "2,5 milliards d'habitants d'ici à 2050".​

"36% du commerce de l'Afrique se fait d'ores et déjà avec l'UE, mais les échanges commerciaux entre nous ne sont pas suffisants", a estimé M. Juncker.

"Je suis convaincu que nous devons faire évoluer les nombreux accords commerciaux entre les pays africains et l'UE vers un accord de libre échange de continent à continent, un partenariat économique entre partenaires égaux", a ajouté le chef de l'exécutif européen.

Il faut selon lui "arrêter d'envisager" les relations de l'UE avec l'Afrique "dans la seule perspective de l'aide au développement".

"L'Afrique n'a pas besoin de charité, elle a besoin d'un partenariat équilibré", a-t-il insisté.

Avec AFP

Voir les commentaires (1)

Ce forum a été clos.
XS
SM
MD
LG