Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Niger

Les 39 personnes enlevées par Boko Haram au Niger en 2017 toujours recherchées

500 jours après l'enlèvement au Niger, le 15 novembre 2018. (VOA/Abdoul-Razak Idrissa)

Cela fait 500 jours que 39 personnes, des jeunes filles en majorité, ont été enlevées à Ngalewa dans la région de Diffa dans le sud-est du Niger par Boko Haram.

Sur les 39 personnes enlevées, 35 d'entre-elles avaient moins de 20 ans au jour de leur enlèvement le 2 juillet 2017. Plus d'un an après, très peu de nouvelles sont données et les autorités ne communiquent pas suffisamment.

Sans nouvelles et sans réel élan de mobilisation des autorités pour les retrouver et les ramener, un collectif d'activistes dénommé #JesuisNgalewa, dénonce la situation.

''C'est la façon pour nous de nous indigner par rapport au silence du gouvernement et de lui rappeler qu'il est de sa responsabilité de prendre des dispositions utiles',' indique Kaka Touda de l'association Alternatives Espaces Citoyens, membre du collectif, lors d'un point de presse.

Reportage d'Abdoul-Razak Idrissa sur l'enlèvement de 39 personnes en 2017 au Niger
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:27 0:00

500 jours de privation de liberté, même pour des adultes, c'est ''inacceptable'' s'indigne Sidikou Moussa, autre membre du collectif qui mène une campagne de mobilisation en faveur de ces jeunes femmes et enfants enlevés, via les réseaux sociaux avec notamment un has tag #jesuisngalewa.

Dans une déclaration à l'occasion de l'an de cet enlèvement, les parents des 39 personnes ont exprimé leur ''colère et indignation'' devant "le faible niveau d'engagement des autorités'' en vue de la libération de leurs enfants.

Ayant évoqué une seule fois le sujet, le président Issoufou Mahamadou a dit avoir ordonné aux forces de défense et de sécurité de tout mettre en œuvre pour les retrouver et ramener.

Le 2 juillet 2017, des éléments de Boko Haram avaient fait une incursion dans le village de Ngalewa et ont kidnappé 40 personnes après en avoir tués neuf autres.

Quelques mois après, ils ont libéré une personne, ce qui prouve selon Kaka Touda "leur désir de vouloir négocier avec les autorités nigériennes".

VOA Afrique/ Abdoul-Razak Idrissa

Toutes les actualités

Sahel:800 attaques des groupes armés en 2021

Sahel:800 attaques des groupes armés en 2021
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:38 0:00

Plus de 200 kg de cocaïne saisis du véhicule d'un maire au Niger

Une vue du centre-ville d'Agadez photographié depuis la grande mosquée, Agadez, Niger, le 20 février 2018.

L'Afrique de l'Ouest a enregistré une série de saisies record ces dernières années.

La police nigérienne a saisi plus de 200 kg de cocaïne d'une valeur d'environ 8,7 millions de dollars qui étaient transportés dans le camion officiel d'un maire, a-t-on appris lundi de deux sources policières.

L'incident a eu lieu dimanche dans le nord du pays. Le maire et son chauffeur, qui se trouvaient dans le véhicule au moment des faits, ont été arrêtés avec 199 briques de cocaïne à un poste de contrôle sur la route qui mène au nord d'Agadez, plaque tournante du traffic dans le désert, ont indiqué les sources.

Un communiqué de l'Office central de répression du trafic illicite de stupéfiants (OCRTIS) du Niger a confirmé qu'une saisie record de plus de 200 kg de cocaïne avait eu lieu à Agadez, sans toutefois donner de détails.

Route de transit

L'Afrique de l'Ouest, qui constitue le plus souvent une voie de transit pour les drogues illicites en provenance d'Amérique du Sud et à destination de l'Europe, a enregistré une série de saisies record ces dernières années.

Le Sénégal a saisi plus de deux tonnes de cocaïne pure sur un navire au large de sa côte atlantique en octobre, et les autorités gambiennes ont saisi près de trois tonnes en janvier dernier sur une cargaison en provenance de l'Équateur.

Après la saisie de 17 tonnes de résine de cannabis d'une valeur d'environ 37 millions de dollars au Niger en mai dernier, le coordinateur de l'unité antidrogue d'Interpol, Jan Drapal, a déclaré à Reuters que les barons de la drogue envoyaient des cargaisons plus importantes en réponse à la demande croissante de l'Europe.

Le Niger va expulser 8 ressortissants rwandais "pour raisons diplomatiques"

Le Niger va expulser 8 ressortissants rwandais "pour raisons diplomatiques"
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:55 0:00

L'insécurité au Sahel s'est accrue en 2021

L'insécurité au Sahel s'est accrue en 2021
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:03:55 0:00

Le Niger menacé d'une crise alimentaire

Le Niger menacé d'une crise alimentaire
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:50 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG