Liens d'accessibilité

Installation de la première Cour des comptes de Côte d'Ivoire

  • VOA Afrique

Kanvaly Diomande a prêté serment devant le président ivoirien Alassane Ouattara, à Abidjan, le 8 janvier 2018. (Twitter/Présidence de la Côte d'Ivoire)

Le président de la Cour des comptes Kanvaly Diomande a prêté serment devant le président ivoirien Alassane Ouattara lors d'une cérémonie mettant en place l’institution créée par la constitution de 2016 pour mieux contrôler la gestion des services publics.

"Avec la prestation de serment du président de la Cour des comptes, la Côte d’Ivoire met en place, de façon effective, cette institution clé du dispositif de la bonne gouvernance et de la transparence dans la gestion des affaires publiques", a affirmé le président Ouattara parlant d'une "étape importante dans la vie de notre jeune démocratie".

Selon la nouvelle constitution adoptée par référendum en octobre 2016, la Cour des comptes "contrôle la gestion des comptes des services de l’Etat, des établissements publics nationaux, des collectivités territoriales, des autorités administratives indépendantes et de tout organisme bénéficiant d'une aide de l'État ou d’une autre personne morale de droit public et de tout organisme bénéficiant du concours financier des entreprises publiques et de leurs filiales".

Le président Ouattara avait fait de la lutte contre la corruption une de ses promesses électorales alors que de l'avis général celle-ci reste très répandue dans tous les rouages de la vie ivoirienne.

"Je n'ai aucun doute que vous exercerez vos fonctions dans la rigueur, l’équité et la justice. Ainsi, notre pays pourra poursuivre et consolider les progrès que nous avons entrepris dans le domaine de la bonne gestion dans le secteur public, de la lutte contre le gaspillage et le détournement des biens publics", a-t-il souligné à l'adresse de M. Diomande.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG