Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Inauguration d'une base logistique au Cameroun pour la Force militaire de l'UA


Le Premier ministre camerounais, Philemon Yang, au centre, et l’ambassadeur Smail Chergui, Commissaire de l'Union africaine (UA) pour la paix et la sécurité, à gauche, à l’inauguration de la base logistique de la Force africaine en attente (FAA) de l'Unio

Une base logistique de la Force africaine en attente (FAA) de l'Union africaine (UA), bras militaire de l'UA à la création maintes fois repoussée depuis quinze ans, a été inaugurée vendredi à Douala au Cameroun, a constaté un journaliste de l'AFPTV.

La FAA a été prévue dès la constitution de l'UA en 2002, dont elle doit être le bras militaire, mais son lancement a été à plusieurs reprises repoussé, faute de financement principalement.

Cette base logistique, la première pour la FAA, est installée sur deux sites de 10 et 15 hectares à Douala, capitale économique du Cameroun, et a été inaugurée vendredi par le Premier ministre camerounais Philemon Yang.

Constituée notamment d'entrepôts pour du matériel militaire, elle "prévoit un accès immédiat à l'équipement et au matériel requis pour le déploiement rapide lors des opérations de soutien à la paix de l'Union africaine", a déclaré à la presse le ministre camerounais de la Défense, Joseph Beti Assomo.

"L'Afrique traverse des moments difficiles. Il faut effectivement une force en attente pour faire face aux différentes attaques terroristes et autres conflits", a commenté Roger Kodo Ndang président du Parlement panafricain.

La FAA doit être composée de cinq brigades - disposant chacune de son propre commandement - correspondant aux cinq blocs politico-économiques du continent: Afrique du Nord, de l'Ouest, centrale, australe et de l'Est.

En théorie composée d'environ 20.000 hommes, cette force devrait répondre aux besoins de troupes sur de nombreux théâtres de conflit en Afrique mais elle n'a pour l'heure jamais vu le jour.

En 2015, un premier exercice d'entrainement de soldats d'une douzaine de pays africains avait eu lieu en Afrique du Sud, laissant planer l'espoir -qui n'a pas eu de suite- d'une mise en place rapide de la Force panafricaine.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG