Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Hommage aux victimes de l'attaque du 1er mai à Bangui


Une foule devant la Cathédrale de Bangui, le 7 mai 2018. (VOA/Freeman Sipila)

En RCA, dernier hommage lundi matin aux victimes de l'attaque du 1er mai contre l'Eglise Catholique de Fatima à Bangui.  Alors que l'émotion était à son comble, certains quartiers de la capitale affectés hier par une nouvelle vague de violence continuent de se vider leurs habitants.

Les larmes aux yeux, les cœurs attristés, l'émotion est grande en la Cathédrale Notre-Dame-Immaculée-Conception de Bangui.

Quatre corps, dont celui de l'Abbé Albert Toungoumalé Baba, tous tués dans l'attaque du 1er mai dernier contre l'église catholique de Fatima sont exposés devant des milliers de Centrafricains parmi lesquels, le chef de l'Etat Faustin Archange Touadera.

Reportage de Freeman Sipila, correspondant à Bangui pour VOA Afrique
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:18 0:00

"Abbé Toungoumalé Baba artisan de la paix", "infatigable acteur de la cohésion sociale" repose en paix, pouvait-on entendre parmi la foule.

Dans son homélie, l'archevêque de Bangui s'est interrogé sur la persistance des violences. Qui sont les instigateurs ?, déclarant que "les adversaires n'ont pas encore gagné la bataille". Les 4 corps sont inhumés au cimetière catholique de Saint-Paul où un mausolée sera construit en leur mémoire.

>> Lire l'article : Au moins 24 morts dans les affrontements mardi à Bangui

Au moins cinq personnes ont été tuées et quinze autres blessées hier dans une nouvelle flambée de violence dans le 3e arrondissement.

Des hommes armés du PK5 ont pris d'assaut les quartiers Sara, Yakité et Castors, chassant les habitants, pillant et incendiant des maisons. Le calme est revenu dans ces secteurs, suite à l'intervention des forces de sécurité nationale.

Les habitants de Bangui réagissent à la récente attaque d'une église
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:43 0:00

XS
SM
MD
LG