Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Crimes/enquêtes

Fusillade dans un lycée américain: au moins trois morts et six blessés

La police dans le parking d'une épicerie où des élèves du lycée d'Oxford ont été placés en attendant leurs parents à Oxford, Michigan, mardi 30 novembre 2021.

Un élève de 15 ans en classe de seconde a ouvert le feu dans son lycée du Michigan mardi, tuant trois élèves et blessant six autres personnes, dont un enseignant, selon les autorités.

Le sous-chef du comté d'Oakland, Mike McCabe, a déclaré lors d'une conférence de presse qu'il ne savait pas quels étaient les motifs de l'assaillant pour cette attaque au lycée d'Oxford Township, une communauté d'environ 22 000 habitants située à 48 kilomètres au nord de Detroit.

Les agents ont répondu vers 12 h 55 à un grand nombre d'appels au numéro des urgences 911 concernant un tireur actif dans l'école, a déclaré M. McCabe. Les autorités ont arrêté le suspect à l'école et ont récupéré une arme de poing semi-automatique et plusieurs chargeurs.

Le suspect n'a pas été blessé lorsqu'il a été placé en garde à vue et il a refusé de dire comment il s'était procuré l'arme dans l'école.

Les autorités n'ont pas immédiatement communiqué les noms du suspect ou des victimes.

L'école a été placée en confinement après l'attaque, certains enfants s'étant réfugiés dans des salles de classe fermées à clé pendant que les agents fouillaient les lieux. Ils ont ensuite été emmenés dans une épicerie voisine pour être récupérés par leurs parents.

Toutes les actualités

Un attentat à la bombe fait au moins quatre morts en Somalie

Le porte-parole du gouvernement somalien, Mohamed Ibrahim Moalimuu, a été blessé dans un attentat suicide à Mogadiscio, en Somalie, le 16 janvier 2022.

Le groupe militant al-Shabab a revendiqué la responsabilité de l'attaque.

Au moins quatre personnes ont été tuées et plus de dix autres blessées après qu'un kamikaze a fait exploser une veste explosive dans un salon de thé à l'extérieur d'un centre d'entraînement de l'armée dans le quartier de Wadajir à Mogadiscio, a déclaré la police.

Selon la police, le kamikaze est entré dans le salon de thé, s'est fait passer pour un client et s'est assis pour prendre le thé. Quelques instants plus tard, le kamikaze s'est fait exploser.

Le porte-parole de la police, le major Abdifatah Aden, a déclaré que le kamikaze avait délibérément visé les clients du salon de thé. Quatorze personnes ont été blessées dans l'explosion, et quatre d'entre elles ont succombé à leurs blessures après avoir été évacuées de la scène, a déclaré Aden.

Le groupe militant al-Shabab a immédiatement revendiqué la responsabilité de l'attaque de mardi.

Somalie : au moins 10 morts dans un attentat-suicide à Mogadiscio
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:56 0:00


L'explosion a fortement endommagé le salon de thé, qui était fait de tôle ondulée.

Une deuxième explosion s'est produite environ deux heures après la première, dans le même quartier, selon la police. Cette dernière a été provoquée par un engin fixé à un véhicule appartenant à une société privée, et aucune victime n'a été signalée, a indiqué la police.

Dimanche, le porte-parole du gouvernement somalien et ancien journaliste Mohamed Ibrahim Moalimuu a été grièvement blessé lorsqu'un kamikaze s'est précipité vers sa voiture et a fait détoner une veste explosive.

La main et la jambe de Moalimuu ont été blessées par les éclats de l'engin. Il a depuis été transporté par avion en Turquie pour y recevoir un traitement médical.

Article rédigé par Harun Maruf. Lire l'original en anglais >>

Ambassadeur italien assassiné en RDC : des arrestations à Goma

Des soldats de la MONUSCO patrouillent sur la route dans la zone de Kibumba, dans le parc national des Virunga, à 25 km de Goma, le 22 février 2021, où l'ambassadeur d'Italie en République démocratique du Congo a été tué plus tôt lors de l'attaque d'un convoi de l'ONU.

La police de la République démocratique du Congo (RDC) a annoncé mardi avoir arrêté dans l'est de ce pays des auteurs présumés de l'attaque dans laquelle l'ambassadeur italien Luca Attanasio a été tué le 22 février 2021.

"Monsieur le gouverneur, je vous présente trois groupes de criminels qui ont endeuillé la ville de Goma. Parmi eux, le groupe qui a attaqué le convoi de l'ambassadeur" d'Italie, a déclaré le commandant de la police de la province du Nord-Kivu, le général Aba Van Ang, au cours d'une cérémonie à Goma, son chef-lieu, filmée par quelques journalistes.

Les FDLR nient leur implication dans l'attaque contre Luca Attanasio
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:18 0:00


Selon lui, l'homme soupçonné d'avoir tiré sur l'ambassadeur, répondant au nom d'"Aspirant", "est en fuite". Mais "ici il y a Bahati et le second du groupe est Balume", a-t-il ajouté à l'adresse du gouverneur, le lieutenant général Constant Ndima Kongba, devant six jeunes hommes assis par terre, encadrés par des policiers armés.

"Nous savons où se trouve Aspirant, nous espérons le retrouver", a ajouté le chef de la police.

Quand "Aspirant" a tiré sur l'ambassadeur, "ils ont beaucoup regretté", car les malfaiteurs avaient l'intention de kidnapper le diplomate et de demander un million de dollars pour sa libération, a-t-il précisé.

Selon lui, le groupe auquel appartiennent ces hommes - arrêtés dans des circonstances qu'il n'a pas précisées - est aussi responsable d'autres kidnappings récents dans la région, notamment de membres d'organisations humanitaires.

Les deux autres "groupes" présentés au gouverneur sont accusés par la police d'avoir commis divers meurtres et attaques crapuleuses.

"Je lance un appel à la justice aujourd'hui: que ces criminels soit châtiés en rapport avec tout ce qu'ils ont causé à la population", a déclaré le gouverneur militaire du Nord-Kivu.

Assassinat de l'ambassadeur Attanasio: ce que les témoins ont vu
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:37 0:00

L'ambassadeur d'Italie en RDC, Luca Attanasio, 43 ans, est mort le 22 février 2021 après avoir été blessé par balles lorsque le convoi du Programme alimentaire mondial (PAM) dans lequel il circulait avait été pris dans une embuscade au nord de Goma, aux abords du parc national des Virunga.

Son garde du corps italien, le carabinier Vittorio Iacovacci, et un chauffeur congolais du PAM, Mustapha Milambo, avaient aussi été tués.

En juin, la justice italienne a ouvert une enquête contre un fonctionnaire congolais du PAM qui, selon les médias italiens, s'était occupé des mesures de sécurité lors de ce déplacement.

Que faut-il attendre du procès de Nnamdi Kanu?

Que faut-il attendre du procès de Nnamdi Kanu?
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:05 0:00

Les douaniers sénégalais saisissent trois conteneurs de munitions sur un bateau

Des pêcheurs débarquent leur bateau sur la plage près de la ville côtière de Joal-Fadiouth, au Sénégal, le 10 avril 2018.

Les douanes sénégalaises ont annoncé avoir arraisonné un cargo battant pavillon du Guyana avec trois conteneurs remplis de munitions de guerre d'une valeur estimée à 4,5 millions d'euros, dans un communiqué obtenu mardi par l'AFP.

Aucune information n'a été fournie par les douanes, interrogées par l'AFP à la suite de cette saisie exceptionnelle dans le port de Dakar, sur la provenance et la destination possibles de ces munitions.

L'Eolika avait fait halte début décembre à La Spezia (nord de l'Italie) et mi-décembre à Las Palmas (Canaries, Espagne), dit le site spécialisé vesselfinder. Il était en Grèce et en Turquie en octobre et novembre, dit un autre site, vesseltracker.

Le bateau, décrit par les sites spécialisés comme un cargo de 80 m de long, faisait escale à Dakar pour, disait-il, se ravitailler, indiquent les douanes dans leur communiqué.

"Alertés par l’absence de documents fiables de navigation et de transport maritime mais surtout par les incohérences des déclarations du capitaine du navire", les douanes "ont décidé de procéder à la fouille et au contrôle de la cargaison", disent-elles, sans préciser la date de l'opération.

"L'opération a permis la découverte de trois conteneurs remplis de divers types de munitions", disent-elles, estimant leur valeur sur le marché local à plus de trois milliards de francs CFA.

Les membres de l'équipage sont en cours d'interrogatoire, disent-elles.

Le communiqué ne précise pas leur nationalité. La presse locale les décrit comme des Ukrainiens, une information que les douanes n'ont ni confirmées à l'AFP ni infirmées.

Dakar est un important port d'Afrique de l'Ouest sur l'Atlantique, sur diverses routes de trafic entre l'Afrique et l'Europe, mais aussi entre l'Afrique et les Amériques.

La marine sénégalaise avait saisi fin octobre 2019 au large de Dakar plus d'une tonne de cocaïne en provenance présumée d'Amérique latine et à destination de l'Espagne. Les forces sénégalaises avaient mis la main sur huit tonnes de haschich en juin 2021 après l'arraisonnement au large du Sénégal, d'un navire avec trois membres d'équipage turcs.

Le porte-parole du gouvernement somalien blessé dans un attentat

Un agent de sécurité sur les lieux d'une explosion dans le quartier Hamarweyne de Mogadiscio, en Somalie, le 12 janvier 2022.

Le porte-parole du gouvernement Mohamed Ibrahim Moalimuu a été blessé dimanche dans une attaque-suicide des shebab contre sa voiture à Mogadiscio, en Somalie, ont affirmé les services du Premier ministre et la police.

"Le porte-parole du gouvernement fédéral somalien a été blessé dans une attaque terroriste, ses blessures ne sont pas graves et nous lui souhaitons un prompt rétablissement", a déclaré le bureau du Premier ministre dans un bref communiqué.

Somalie : au moins 10 morts dans un attentat-suicide à Mogadiscio
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:56 0:00


Selon plusieurs sources, l'assaillant a tenté de s'accrocher à sa voiture avant de faire exploser sa bombe, détruisant partiellement le véhicule.

"Un kamikaze a sauté sur le véhicule transportant le porte-parole du gouvernement Mohamed Ibrahim. Il a eu de la chance de survivre et d'avoir des blessures légères", a affirmé Mohamed Farah, un officier de police présent sur le lieu de l'attaque.

"Deux autres personnes ont été blessées par l'explosion", a-t-il ajouté.

Des témoins ont confirmé que l'assaillant s'était appuyé sur la voiture avant qu'une forte explosion ne retentisse.

L'attaque a été revendiquée par les shebab dans un communiqué.

Porte-parole du gouvernement et conseiller du Premier ministre depuis plus d'un an, M. Moalimuu est un ancien journaliste de la BBC et ancien secrétaire général de l'Union nationale des journalistes somaliens (UNSOJ).

Il a échappé à plusieurs attaques contre des hôtels où il résidait, dont une en 2019 qui avait touché un grand hôtel et avait été suivie d'un siège de près de 22 heures.

L'attaque de dimanche a eu lieu alors que la Somalie doit reprendre son processus électoral, maintes fois retardé et enlisé depuis des mois, sur fond de tensions entre le président Mohamed Abdullahi Mohamed, plus connu sous le surnom de Farmajo, et le Premier ministre, Mohamed Hussein Roble.

Lundi, Mogadiscio a été le théâtre d'un attentat-suicide à la voiture piégée revendiqué par les shebab et qui a fait plus de quatre morts.

Voir plus

XS
SM
MD
LG