Liens d'accessibilité

Le parrain du football danois, "Don Ø", finit en prison


Le Gabonais Serge Ngouali, à gauche, et André Biyogo Poko, à droite, bataillent autour du ballon avec le Camerounais Edgar Salli lors du match du groupe A de la Coupe d’Afrique des nations entre le Gabon et le Cameroun au stade de l’Amitié, à Libreville,

L'ancien président du FC Copenhague , Flemming Østergaard, surnommé "Don Ø" pour son apparence de parrain de la mafia, a été condamné jeudi à de la prison ferme pour délits boursiers.

L'homme d'affaires a écopé de dix-huit mois de prison et une amende de 9 millions de couronnes (1,2 million d'euros) pour avoir manipulé en 2007 et 2008 le cours de Bourse de Parken Sport & Entertainment, groupe qui détient le club et son stade.

"La cour d'appel a estimé qu'il était prouvé que la société s'est efforcée, à travers les activités qu'elle a menées en Bourse, de maintenir le cours de l'action à un niveau anormal ou artificiel par rapport à sa valeur de marché", a indiqué dans un communiqué la cour de Copenhague.

L'amende correspond au bénéfice tiré personnellement par Flemming Østergaard.

L'affaire a définitivement terni la réputation d'un entrepreneur flamboyant qui a présidé le FC Copenhague de 1997 à 2010, période durant laquelle le club fut six fois champion du Danemark et joua une fois la phase de groupe de la Ligue des champions.

"Don Ø" (un surnom qui devint le titre de son autobiographie en 2002) a été un personnage occupant le devant de la scène médiatique par des histoires hors du commun.

Grièvement blessé en étant renversé par une voiture en 1986, il s'entend dire qu'il ne pourra probablement plus jamais remarcher. Il n'y croit pas, et à force d'efforts finira par rejouer au tennis et au badminton.

Il a affirmé dans le livre "Exit Parken" (2015) qu'il avait refusé en 2006 une offre pour racheter le FC Copenhague formulée par le dictateur libyen Mouammar Kadhafi.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG