Liens d'accessibilité

En images : le festival d'Oromo tourne mal en Éthiopie

Cinquante-huit corps de personnes décédées après avoir été piégées par un mouvement de foule lors du traditionnel festival oromo Irreecha, dimanche à Bishoftu, au sud d'Addis Abeba, ont été amenés dans le principal hôpital de la ville.
Voir plus

Deux hommes reçoivent des soins médicaux après une bousculade dans le festival oromo en Ethiopie, le 2 octobre 2016.
1

Deux hommes reçoivent des soins médicaux après une bousculade dans le festival oromo en Ethiopie, le 2 octobre 2016.

Une femme reçoit des soins médicaux après une bousculade lors du festival à Bishoftu, le 2 octobre 2016.
2

Une femme reçoit des soins médicaux après une bousculade lors du festival à Bishoftu, le 2 octobre 2016.

Des soldats éthiopiens bloquent la rue lors d'une fête religieuse à Bishoftu,le 2 octobre 2016.
3

Des soldats éthiopiens bloquent la rue lors d'une fête religieuse à Bishoftu,le 2 octobre 2016.

Des manifestations ont éclaté lors du festival d'Oromo en Ethiopie, le 2 octobre 2016.
4

Des manifestations ont éclaté lors du festival d'Oromo en Ethiopie, le 2 octobre 2016.

Les manifestants marchent, lors du festival de Bishoftu, le 2 octobre 2016.
5

Les manifestants marchent, lors du festival de Bishoftu, le 2 octobre 2016.

Tirs de gaz lacrymogène en direction des manifestants, lors du festival annuel à Bishoftu, le 2 octobre 2016.
6

Tirs de gaz lacrymogène en direction des manifestants, lors du festival annuel à Bishoftu, le 2 octobre 2016.

Les cadavres ont été disposés après le festival religieux laïcs à Bishoftu, en Ethiopie, le 2 octobre 2016.
7

Les cadavres ont été disposés après le festival religieux laïcs à Bishoftu, en Ethiopie, le 2 octobre 2016.

Les cadavres après le festival religieux laïcs à Bishoftu, en Ethiopie, le 2 octobre 2016.
8

Les cadavres après le festival religieux laïcs à Bishoftu, en Ethiopie, le 2 octobre 2016.

XS
SM
MD
LG