Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

États-Unis

McCartney est en tête des ventes aux Etats-Unis

Paul McCartney au Madison Square Garden, à New York, le 24 mai 1976.

All together now! Paul McCartney vient de prendre la tête du classement de référence des ventes d'album aux Etats-Unis, le Billboard, avec son dernier album solo, "Egypt Station". Une première pour Sir Paul en... 36 ans.

A 76 ans, le bassiste des Beatles a sorti son 17e album solo, un opus de 16 titres enthousiasmant, acclamé par la critique et les fans et produit notamment par Greg Kurstin, l'homme derrière les succès de la chanteuse Adele.

C'est la première fois depuis "Tug of War" en 1982 qu'un des albums du chanteur de Liverpool prend la première place du classement américain de ventes d'albums.

Depuis sa sortie le 7 septembre, l'équivalent de 153.000 copies de "Egypt Station" se sont écoulées aux Etats-Unis, selon l'institut Nielsen Music.

Fait suffisamment rare pour être remarqué à une époque où le streaming domine l'industrie de la musique, sur ses 153.000 albums vendus, 147.000 étaient des versions physiques du disque, selon Billboard.

Nul n'étant prophète en son pays, "Macca" n'a pas fini à la première place du classement britannique des ventes d'album, cet honneur revenant à Eminem et son disque "Kamikaze".

Paul McCartney n'a pas lésiné sur les moyens pour assurer la promotion de son album aux Etats-Unis, multipliant les interviews et les apparitions dans les très populaires "Late night talk shows".

Une interview en particulier a retenu l'attention du public: dans le magazine GQ, un McCartney plus transparent que jamais a notamment révélé s'être masturbé dans sa jeunesse avec son comparse John Lennon.

Avec AFP

Toutes les actualités

Joe Biden est en tête des sondages devant le président sortant Donald Trump

Joe Biden est en tête des sondages devant le président sortant Donald Trump
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:54 0:00

Une tragédie s'abat sur la communauté sénégalaise de Denver, au Colorado

Une tragédie s'abat sur la communauté sénégalaise de Denver, au Colorado
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:03:15 0:00

Black Lives Matter: pourquoi il ne faut pas abolir la police

Black Lives Matter: pourquoi il ne faut pas abolir la police
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:50 0:00

Coronavirus: état des lieux dans le monde

Coronavirus: état des lieux dans le monde
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:57 0:00

Sanctions américaines contre Abass Sidiki, chef de la milice des 3R en RCA

Un soldat monte la garde près d'anciens enfants soldats anti-Balaka attendant d'être libérés d'un camp à Batangafo, en République centrafricaine, 28 août 2015. AFP PHOTO / EDOUARD DROPSY

Le Trésor américain a imposé des sanctions contre Bi Sidi Souleymane alias Sidiki Abbas, le chef de la milice dite des "3R" (Retour, Réclamation et Réhabilitation) en République centrafricaine, a-t-on appris vendredi de source officielle.

Ces sanctions font suite à des mesures similaires prises par le Conseil de sécurité des Nations unies, selon un communiqué du Trésor.

D’après les autorités américaines, le groupe 3R aurait tué, torturé, violé et déplacé des milliers de civils depuis 2015 et M. Souleymane aurait lui-même participé à ces exactions.

Par ailleurs, le Comité des sanctions du Conseil de sécurité des Nations unies pour la RCA a mis en place un gel des avoirs et une interdiction de voyager à l'encontre de M. Souleymane.

Selon les lois américaines, désormais les avoirs de M. Souleymane aux États-Unis ou sous le contrôle de ressortissants américains sont systématiquement gelés.

Pour rappel, la milice 3R le groupe armé le plus imposant en Centrafrique. Son chef, M. Souleymane, est un Camerounais qui se positionne comme le défenseur des peuples peuls, selon plusieurs sources concordantes.

Voir plus

XS
SM
MD
LG