Liens d'accessibilité

Erdogan reçoit en Turquie l'émir du Qatar


Le président turc Turkish Recep Tayyip Erdogan tient une conférence de presse à l'aéroport international Ataturk à Istanbul, Turquie, le 8 septembre, 2017.

L'émir du Qatar a été reçu jeudi à Ankara par le chef de l'Etat Recep Tayyip Erdogan à l'occasion de son premier déplacement à l'étranger depuis le début de la crise du Golfe, a indiqué la présidence turque.

M. Erdogan recevait dans la soirée le cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani dans son palais présidentiel à Ankara, a précisé la présidence dans un communiqué publié sur son site.

Il s'agit du premier déplacement officiellement annoncé de l'émir du Qatar depuis le début du différend qui oppose le richissime Etat gazier à ses voisins du Golfe, et dans lequel Ankara a vigoureusement défendu Doha.

Le 5 juin, l'Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, Bahreïn et l'Egypte ont rompu leurs relations avec le Qatar et lui ont imposé des sanctions économiques (arrêt des liaisons aériennes, maritimes et terrestres) après l'avoir accusé de soutenir des groupes islamistes radicaux. Doha a rejeté ces accusations.

La Turquie a vigoureusement défendu le Qatar, son principal allié dans le Golfe. Ankara et Doha ont développé leurs relations ces dernières années, notamment sur les plans diplomatique, commercial et militaire.

Ankara a notamment une base militaire au Qatar et y a déployé des militaires et des véhicules après le début de la crise, en signe de soutien.

L'Arabie saoudite et ses alliés ont présenté fin juin une liste de demandes parmi lesquelles figurait la fermeture de la base turque.

Si elle entretient des relations privilégiées avec le Qatar, la Turquie cherche également à maintenir de bons rapports avec l'Arabie saoudite et tente de jouer un rôle de médiateur entre les différentes parties.

Le président Erdogan a notamment effectué une tournée dans le Golfe fin juillet pour tenter d'apaiser les tensions entre le Qatar et ses voisins.

L'émir du Qatar a été précédé en Turquie par son chef de la diplomatie qui a effectué un déplacement à Ankara mardi.

Par ailleurs, le Premier ministre du Koweït, qui s'est imposé en tant que principal médiateur dans la crise du Golfe, se trouvait également en Turquie jeudi et a été reçu par le Premier ministre Binali Yildirim.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG