Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

En quête de consensus, Joe Biden reçoit des élus républicains


Le président Joe Biden et la vice-présidente Kamala Harris rencontrent les législateurs républicains pour discuter d'un programme de riposte contre le coronavirus, dans le bureau ovale de la Maison Blanche, le lundi 1er février 2021, à Washington.

Le président américain Joe Biden et la vice-présidente Kamala Harris ont rencontré lundi à la Maison Blanche un groupe de sénateurs du parti républicain pour s'imprégner des contours de leur alternative à son plan de sauvetage économique dans le cadre de la riposte à la pandémie du nouveau coronavirus.

Les républicains proposent une enveloppe de 618 milliards de dollars, largement en deçà du plan du président Biden, chiffré à 1 900 milliards de dollars.

La proposition des républicains inclut, entre autres : 160 milliards de dollars pour la vaccination et les équipements de protection, 220 milliards en paiement directs aux ménages (à raison de 1 000 dollars maximum pour les éligibles), 132 milliards sous forme d’allocations de chômage supplémentaires jusqu'en juin et des fonds pour la réouverture des écoles.

Par contre, une des principales propositions du président démocrate ne figure pas dans l’alternative des républicains : l’augmentation du salaire minimal fédéral, qui passerait de 7,25 dollars à 15 dollars l’heure. Les républicains omettent aussi une aide budgétaire aux États et aux collectivités locales décentralisées.

Même si les deux camps s’accordent à dire que les échanges de lundi étaient "productifs" et "francs", rien n’est réglé d’avance.

A l’issue de la rencontre qui a duré deux heures, la sénatrice républicaine Susan Collins (Maine), a confié aux journalistes qu’aucun accord bipartite n’existe pour l’instant.

M. Biden, qui a dit vouloir mettre fin aux querelles partisanes lors de son investiture le 20 janvier, est toutefois ouvert à la possibilité de faire cavalier seul. Selon une déclaration de la Maison Blanche, le président "ne se contentera pas d'une riposte qui ne répond pas aux besoins du moment".

Les démocrates, parti majoritaire dans les deux chambres de la législature fédérale, peuvent en effet faire adopter leurs propositions sans tenir compte des républicains. Mais l’alternative proposée lundi a le mérite d’être soutenue par 10 sénateurs républicains, soit précisément le nombre qu’il faut pour une adoption bipartite au Sénat.

Déjà, les démocrates ont lancé une procédure parlementaire qui leur permettrait d'adopter les propositions de M. Biden à la majorité simple des deux chambres sans le soutien des républicains, selon le quotidien Roll Call.

"Le risque de faire trop peu est bien plus grand que le risque de faire trop", a déclaré le chef de la majorité démocrate au Sénat, Chuck Schumer (New York).

Débat au Congrès sur les mesures de relance économique de Biden
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:05 0:00

XS
SM
MD
LG