Liens d'accessibilité

En images : retour sur le week-end "noir" au Cameroun

En plus du déraillement du train qui a causé plus de 70 morts et plus de 600 blessés vendredi à l’entrée de la gare Eseka, près de Yaoundé, le Cameroun a également été frappé par l’effondrement d’un pont sur la principale route reliant Yaoundé, la capitale, et Douala, la deuxième ville du pays.
Voir plus

Des voitures, en pièces détachées, du train qui a déraillé à Eseka, sur le parcours entre Douala et Yandoué, Cameroun, 22 octobre 2016.
1

Des voitures, en pièces détachées, du train qui a déraillé à Eseka, sur le parcours entre Douala et Yandoué, Cameroun, 22 octobre 2016.

Un train a déraillé à Eseka, au Cameroun, 22 octobre 2016
2

Un train a déraillé à Eseka, au Cameroun, 22 octobre 2016

Plusieurs wagons d’un train reliant Yaoundé et Douala ont déraillé près de la gare Eseka, près de Douala, 21 octobre 2016. .
3

Plusieurs wagons d’un train reliant Yaoundé et Douala ont déraillé près de la gare Eseka, près de Douala, 21 octobre 2016.
.

Les rescapés se tiennent à côté des wagons déraillés après l’accident d’un train à l’entrée de la gare Eseka, au Cameroun, 21 octobre 2016.
4

Les rescapés se tiennent à côté des wagons déraillés après l’accident d’un train à l’entrée de la gare Eseka, au Cameroun, 21 octobre 2016.

Plusieurs personnes sont venues constater les dégâts après le déraillement du train qui a causé plus de 70 morts à l’entrée de la gare Eseka, au Cameroun, 21 octobre 2016.
5

Plusieurs personnes sont venues constater les dégâts après le déraillement du train qui a causé plus de 70 morts à l’entrée de la gare Eseka, au Cameroun, 21 octobre 2016.

Des badauds, quelques survivants et proches de victimes se rassemblent au lieu où un train s’est renversé la veille à Eseka, au Cameroun, 22 octobre 2016.
6

Des badauds, quelques survivants et proches de victimes se rassemblent au lieu où un train s’est renversé la veille à Eseka, au Cameroun, 22 octobre 2016.

Des secouristes se tiennent près des débris d'un train déraillé à Eseka, Cameroun, 22 octobre 2016.
7

Des secouristes se tiennent près des débris d'un train déraillé à Eseka, Cameroun, 22 octobre 2016.

Un soldat Cameroun, à droite, se tient à côté d'une ambulance utilisée pour transporter les victimes du déraillement d'un train vendredi à Eseka, Cameroun, 22 octobre 2016.
8

Un soldat Cameroun, à droite, se tient à côté d'une ambulance utilisée pour transporter les victimes du déraillement d'un train vendredi à Eseka, Cameroun, 22 octobre 2016.

Des soldats Cameroun assurent la sécurité à proximité des pièces de train d'un train déraillé à Eseka, Cameroun, 22 octobre 2016.
9

Des soldats Cameroun assurent la sécurité à proximité des pièces de train d'un train déraillé à Eseka, Cameroun, 22 octobre 2016.

La route a été coupée dans les deux sens au niveau de Matomb, à 68 km de la capitale politique camerounaise Yaoundé à la suite de l'"effondrement d'une buse métallique sur la RN3 (route nationale numéro 3)", au Comeroun, 21 octobre 2016.
10

La route a été coupée dans les deux sens au niveau de Matomb, à 68 km de la capitale politique camerounaise Yaoundé à la suite de l'"effondrement d'une buse métallique sur la RN3 (route nationale numéro 3)", au Comeroun, 21 octobre 2016.

L'un des principaux axes routiers de l'Afrique centrale est paralysé en raison de l'effondrement d'un pont après de fortes pluies, causant l'arrêt total du trafic routier entre les deux grandes villes du Cameroun, Yaoundé et Douala, au Comeroun, 21 octobre 2016.  
11

L'un des principaux axes routiers de l'Afrique centrale est paralysé en raison de l'effondrement d'un pont après de fortes pluies, causant l'arrêt total du trafic routier entre les deux grandes villes du Cameroun, Yaoundé et Douala, au Comeroun, 21 octobre 2016.
 

Voir plus

XS
SM
MD
LG