Liens d'accessibilité

En images : le poivron de Diffa, l'or rouge du Niger

À Diffa, dans le sud-est du Niger, près du Lac Tchad, l’économie repart doucement avec la ré-autorisation du commerce du poivron. Regardez les images de notre envoyé spécial Nicolas Pinault.
Voir plus

Des sacs de poivrons de 50 kg vendus 24 000 FCFA ou 12 000 Nairas nigérians, à Diffa, le 5 mars 2016. (VOA/Nicolas Pinault)
1

Des sacs de poivrons de 50 kg vendus 24 000 FCFA ou 12 000 Nairas nigérians, à Diffa, le 5 mars 2016. (VOA/Nicolas Pinault)

Des réfugiés d'Assaga-Nigeria montrent leur production de poivrons rouges, le 28 février 2016. Le commerce en avait été interdit pendant des mois car les autorités estimaient que cela finançait Boko Haram. (VOA/Nicolas Pinault)
2

Des réfugiés d'Assaga-Nigeria montrent leur production de poivrons rouges, le 28 février 2016. Le commerce en avait été interdit pendant des mois car les autorités estimaient que cela finançait Boko Haram. (VOA/Nicolas Pinault)

Le poivron rouge de Diffa, aussi appelé l'or rouge du Manga. 1er mars 2016. (VOA/Nicolas Pinault)
3

Le poivron rouge de Diffa, aussi appelé l'or rouge du Manga. 1er mars 2016. (VOA/Nicolas Pinault)

Marché central de Diffa, le 1er mars 2016. (VOA/Nicolas Pinault)
4

Marché central de Diffa, le 1er mars 2016. (VOA/Nicolas Pinault)

Des épices vendues au marché central de Diffa, le 1er mars 2016. (VOA/Nicolas Pinault)
5

Des épices vendues au marché central de Diffa, le 1er mars 2016. (VOA/Nicolas Pinault)

Ary Allassouri, secrétaire général du syndicat des commerçants de Diffa, le 1er mars 2016. (VOA/Nicolas Pinault)
6

Ary Allassouri, secrétaire général du syndicat des commerçants de Diffa, le 1er mars 2016. (VOA/Nicolas Pinault)

XS
SM
MD
LG