Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Monde

Touche SOS et GPS bientôt obligatoires sur les mobiles en Inde

Des étudiantes indiennes lors d'un rassemblement sur le 1er anniversaire du viol collectif fatal d'une étudiante dans un bus de New Delhi, en Inde, 16 décembre 2013. La victime de 23 ans est devenu un cri de ralliement pour dénoncer le violence contre les femmes en Inde. (AP Photo / Saurabh Das)

En 2017, tous les téléphones mobiles vendus en Inde devront être équipés de ces touches dans le cadre de la lutte contre les violences sexuelles.

"La technologie est uniquement destinée à améliorer la vie et quelle meilleure utilisation que de s'en servir pour la sécurité des femmes", a déclaré lundi soir le ministre des Télécommunications Ravi Shankar Prasad.

Cette touche permettra aux utilisatrices d'appeler les services d'urgence sans avoir besoin de composer un numéro, a dit à l'AFP un responsable du ministère des Télécommunications.

"A partir du 1er janvier 2017, aucun téléphone mobile ne pourra être vendu sans cette touche", a-t-il souligné.

Les appareils devront aussi être équipés d'un GPS intégré.

L'Inde fait face à des niveaux élevés de violences sexuelles à l'encontre des femmes et des filles. Fin 2012, le viol collectif extrêmement brutal ayant entrainé la mort d'une étudiante dans un bus de New Delhi, avait provoqué de nombreuses manifestations dans tout le pays, où les victimes de viol sont souvent ostracisées et pressées par la police et leurs proches de renoncer à porter plainte.

La loi sur le viol a été durcie après le crime de 2012, en particulier pour accélérer les procédures et renforcer les peines.

Selon les derniers chiffres officiels, 36.735 viols ont été recensés en 2014 à travers le pays, un chiffre bien en deçà de la réalité, selon les défenseurs des droits des femmes.

A noter que l'Inde -avec un milliard d’abonnés- est le deuxième marché mondial de la téléphonie mobile.

Avec AFP

Toutes les actualités

Coronavirus : plus de 20.000 cas déclarés en Amérique latine

Un voyageur, portant un masque pour éviter le coronavirus, arrive à l'aéroport international de Guarulhos à Guarulhos, État de Sao Paulo, Brésil, le 27 février 2020. (Photo: REUTERS / Amanda Perobelli)

L'Amérique latine et les Caraïbes ont franchi mercredi la barre des 20.000 cas déclarés de Covid-19, selon un décompte établi par l'AFP à partir des informations fournies par les gouvernements et l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

A 16H30 GMT mercredi, le nombre de cas déclarés était de 20.081 et le nombre de morts s'élevait à 537.

Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu'une fraction du nombre réel de contaminations, un grand nombre de pays ne testant que les cas nécessitant une prise en charge hospitalière.

L'Amérique latine et les Caraïbes avaient franchi la barre des 10.000 cas confirmés de Covid-19 le 27 mars. Ce chiffre a donc doublé en cinq jours.


A titre de comparaison, en Espagne et en Italie, deux des pays les plus touchés par la pandémie de coronavirus, les cas doublaient la semaine dernière tous les deux ou trois jours et doublent désormais tous les trois ou quatre jours.

Le premier cas en Amérique latine avait été enregistré le 26 février au Brésil, un pays de 210 millions d'habitants. Le géant sud-américain est désormais le pays le plus touché, avec 5.717 cas dont 201 décès.

L'Amérique latine et les Caraïbes ont franchi mercredi la barre des 20.000 cas déclarés de Covid-19, selon un décompte établi par l'AFP à partir des informations fournies par les gouvernements et l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

A 16H30 GMT mercredi, le nombre de cas déclarés était de 20.081 et le nombre de morts s'élevait à 537.

Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu'une fraction du nombre réel de contaminations, un grand nombre de pays ne testant que les cas nécessitant une prise en charge hospitalière.

L'Amérique latine et les Caraïbes avaient franchi la barre des 10.000 cas confirmés de Covid-19 le 27 mars. Ce chiffre a donc doublé en cinq jours.

A titre de comparaison, en Espagne et en Italie, deux des pays les plus touchés par la pandémie de coronavirus, les cas doublaient la semaine dernière tous les deux ou trois jours et doublent désormais tous les trois ou quatre jours.

Le premier cas en Amérique latine avait été enregistré le 26 février au Brésil, un pays de 210 millions d'habitants. Le géant sud-américain est désormais le pays le plus touché, avec 5.717 cas dont 201 décès

ll est suivi par l'Equateur (2.748, 93) et la République dominicaine (1.284, 57). Viennent ensuite le Mexique (1.215, 29), le Panama (1.181, 30), tandis que l'Argentine enregistre 1.054 contamination et 27 décès.

Des mesures de confinement obligatoire ont ainsi été mises en place dans de très nombreux pays latino-américains, notamment au Pérou, au Venezuela, en Argentine, en Colombie, en Bolivie, au Salvador et au Panama. Des couvre-feux aux horaires étendus ont également été décrétés dans plusieurs pays.

Les frontières sont fermées dans la quasi-totalité de la région.

Dans le monde, la pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 45.719 morts depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mercredi à 19H00 GMT.

L'OMS a alerté sur la progression "quasi-exponentielle" de la pandémie, alors que le nombre de décès a plus que doublé en une semaine.

Le coronavirus a fait au moins 43.000 morts et plus de 870.000 dans le monde

Le coronavirus a fait au moins 43.000 morts et plus de 870.000 dans le monde
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:22 0:00

Coronavirus: le G20 viendra en aide aux pays pauvres

Coronavirus: le G20 viendra en aide aux pays pauvres
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:30 0:00

Distanciation sociale: les experts ont répondu aux questions du public

Distanciation sociale: les experts ont répondu aux questions du public
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:17 0:00

Le bilan de la pandémie de nouveau coronavirus s'est de nouveau alourdi

Le bilan de la pandémie de nouveau coronavirus s'est de nouveau alourdi
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:19 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG