Liens d'accessibilité

L’affaire du drone américain saisi en mer de Chine bientôt résolue


Un navire chinois qui tente d’arraisonner un vaisseau philippin en mer de Chine méridionale le 29 mars 2014.

Les Etats-Unis ont affirmé qu’une résolution de l’incident sur la saisie d’un de leurs drones sous-marins par la marine chinoise en mer de Chine est proche. Selon un officiel du ministère américain de la défense, les discussions sont bien avancées.

Les Etats-Unis ont affirmé qu’une résolution de l’incident sur la saisie d’un de leurs drones sous-marins par la marine chinoise en mer de Chine est proche. Selon un officiel du ministère américain de la défense, les discussions sont bien avancées.

Washington estime que le drone saisi se trouvait dans les eaux internationales, alors que Pékin accuse les Etats-Unis d’intensifier ses activités dans une zone où elle n’a rien à faire.

La chine revendique plusieurs territoires dans cette région, engageant un bras-de-fer avec des alliés traditionnels des Etats-Unis comme le Japon, les Philippines et le Vietnam.

L’incident survenu la semaine dernière a poussé le président élu Donald Trump à accuser la chine de "vol", exigeant que l’appareil soit rendu, avant de finalement demander à la marine de le "garder".

Le Daily China a qualifié les tweets de M. Trump de "dangereux", prévenant que ses prises de position pourraient déboucher sur "un véritable conflit".

Deux sources du ministère américain de la défense citées par l’agence Reuters décrivent deux possibilités pour un retour du drone sous-marin. Une des possibilités est que les marines des deux pays se rencontrent dans un endroit déterminé en mer de chine méridionale pour la remise de l’appareil.

L’analyste Brad Glosserman a indiqué à VOA News que l’acte de la Chine pourrait constituer une violation du droit international, mais que Pékin pourrait, à travers cet incident, chercher à forcer Washington à s’asseoir à la table des négociations pour discuter des activités de ces drones en mer de Chine méridionale.

XS
SM
MD
LG