Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Au moins 18 accusations d'abus sexuels enregistrées au sein de la Monusco en 2017 en RDC


L’entrée principale du siège de la Mission des Nations unies en RDC, à Kinshasa, 9 août 2017. (Twitter/Monusco)

La Mission des Nations unies au Congo a annoncé mercredi avoir enregistré 18 cas d'accusations d'abus et d'exploitation sexuels visant son personnel en uniforme et civil en 2017 en République démocratique du Congo.

"Nous avons enregistré au cours de l'année 2017, 18 allégations d'abus sexuels ou d'exploitations sexuelles", a déclaré Adama Ndao, chef de l'unité conduite et discipline de la Monusco lors d'une conférence de presse.

"Quatorze de ces allégations sont associées à des plaintes ou actions en recherche de paternité ou de prise en charge d'enfants qui sont nés de ces relations", a-t-elle précisé.

>> Lire aussi : Une trentaine de plaintes d'abus sexuels en trois mois contre des personnels de l'ONU

Selon Mme Ndao, "le personnel en uniforme et le personnel civil" sont concernés par ces allégations qui se rapportent à des incidents qui remontent parfois jusqu'en 2013 dans certains cas.

"Toutes ces allégations sont en cours d'enquêtes par les structures compétentes", a ajouté Mme Ndao, qui a précisé que les plaignantes faisaient l'objet d'une "prise en charge en accompagnement psycho-médical".

>> Lire aussi : Viols en RDC: onze victimes enceintes de Casques bleus tanzaniens

Quelques 850 volontaires présents dans une trentaine de localités avoisinant les bases de la Monusco sont engagés au côté de l'équipe de conduite et de discipline de la Mission pour sensibiliser les populations vulnérables dans leurs communautés respectives et faire part des accusations d'abus sexuels.

Depuis son entrée en fonctions il y a un peu plus d'un an, le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, s'est engagé à une tolérance zéro à l'égard des Casques bleus qui se conduiraient mal sur le terrain à l'égard de populations civiles qu'ils sont censés protéger.

La force de l'ONU en RDC est la plus importante mission de maintien de la paix dans le monde avec 17.500 militaires et policiers.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG