Liens d'accessibilité

Dignitaires musulmans et chrétiens appellent à cesser d'associer islam et terrorisme

  • VOA Afrique

Des musulmans prient après le crash d'EgyptAir dans la mosqée de Masr Algadeda au Caire, Egypte, le 20 mai 2016. (Photo: Hamada Elrasam for VOA)

Des dignitaires musulmans et chrétiens du Moyen-Orient ont réclamé que l'islam cesse d'être associé au terrorisme, selon un communiqué publié mercredi après une rencontre au Caire.

Cette conférence de deux jours organisée par Al-Azhar, prestigieuse institution de l'islam sunnite basée au Caire, s'est tenue alors que des dizaines d'habitants chrétiens ont fui le nord de la péninsule du Sinaï à la suite d'une série d'attaques meurtrières menées par les jihadistes du groupe Etat islamique (EI).

A l'issue de la conférence, le cheikh d'Al-Azhar, Ahmed al-Tayeb, a réclamé que l'islam ne soit pas associé au terrorisme.

Nous demandons "à ceux qui lient l'islam et d'autres religions au terrorisme d'arrêter immédiatement".

"Juger l'islam à partir de l'action de certains qui s'y associent ouvre la voie à ce que toutes les religions soient décrites comme du terrorisme", a-t-il ajouté.

Outre les responsables religieux égyptiens, figuraient parmi les participants à la conférence le patriarche libanais maronite Bechara Raï ainsi que des représentants des Eglises britannique et américaine.

L'EI, qui contrôle des territoires en Irak et en Syrie, considère les chrétiens comme des ennemis qui doivent être tués ou assujettis. En Egypte, la branche locale du groupe a appelé à prendre pour cible la minorité copte, après avoir revendiqué un attentat suicide contre une église copte orthodoxe du Caire qui avait fait 29 morts en décembre.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG