Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Côte d'Ivoire

Des voix s’élèvent contre la stigmatisation des LGBT

Lucien Lagô (à l’extrême gauche de la première rangée), responsable de l’ONG Action Sociale en compagnie des LGBT, Bouaké, le 7 octobre 2019. (VOA/Siriki Barro)

Longtemps stigmatisés en raison de leur orientation sexuelle, les LGBT aperçoivent une lueur d’espoir. Briser les tabous et la discrimination autour de leur personne, c’est la lutte engagée par certaines organisations non gouvernementales du pays.

Même si aucune loi n’interdit l’homosexualité, les lesbiennes, les gays, les bisexuels et les transsexuels sont marginalisés et victimes de violence de tous genres.

Une lueur d’espoir pour les LGBT en Côte d’Ivoire
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:09 0:00


Youssouf est homosexuel, pour cette raison, il a été expulsé de la maison qu’il loue.

"Voir des gens efféminés qui viennent chez toi à la maison, dans une cour musulmane, des femmes qui marchent comme des garçons, ça soulève beaucoup de questions. Le propriétaire de la cour m’a dit qu’il ne veut pas voir ce genre de personne chez lui. Il m’a donné trois mois, mais pendant ces trois mois, je n’avais plus accès ni au courant ni à l’eau", raconte-t-il, non sans émotion.

Lui se fait appeler Rosé Fecha, il est bisexuel. Pour éviter la haine et la furie des homophobes, il a décidé de cacher son appartenance sexuelle.

Il s’explique : "je suis chrétien. J’ai essayé de camoufler mon vrai comportement. Mais c’est tout récemment que ma photo s’est retrouvée sur les réseaux sociaux. Si tu veux parler ou t’expliquer, ça va rentrer dans des choses que toi-même, tu ne pourras pas contrôler. Donc j’ai préféré me taire sur le sujet".




Défendre les droits des personnes LGBT, c’est la mission que s’est assignée l’ONG Action Secours Social. Une organisation qui ambitionne rétablir les LGBT dans leurs droits, mais également lutter contre le VIH/SIDA chez ces personnes. Lucien Lagô en est le responsable.

D’un air triste, il avoue : "souvent quand tu entends parler d’un LGBT, c’est touchant. Ils sont traités de malades, de maudits. Ils sont traités de tout, or, c’est des êtres humains. Ce sont des personnes très vulnérables. Coté santé, c’est des personnes qui ont peur d’aller dans les centres de santé. Or, le taux de VIH dans cette communauté est plus élevé vu le rejet".

Toujours selon Lucien Lagô, les actions de sensibilisation menées auprès des religieux commencent à porter fruits.

"On a essayé de croiser des imams, faire des plaidoyers avec eux. Ce n’était pas facile. Mais après cela, ces imams ont compris beaucoup de choses. Ils ont commencé à accepter. Les personnes qu’on déteste tellement, qu’on maudit chaque jour, ce sont nos enfants".

Plusieurs cas de violence envers les LGBT ont été enregistrés à Bouaké. Le dernier en date remonte au mois de mars 2019. Un jeune gay a subi une attaque à la machette. Par peur, il a décidé de garder le silence sans jamais porter plainte contre ses agresseurs.

Toutes les actualités

Le Premier ministre ivoirien de retour après deux mois de congé médical à l'étranger

Le Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly accueilli par le Président Alassane Ouattara à l'aéroport Félix Houphouët-Boigny d'Abdijan le 2 juillet 2020. (Photo by SIA KAMBOU / AFP)

Le Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly, candidat du parti au pouvoir à la présidentielle d'octobre, est rentré jeudi en fin d'après-midi à Abidjan après deux mois en France pour des problèmes cardiaques.

"Je suis de retour pour prendre ma place aux côtés du président, pour continuer l'oeuvre de développement et de construction de notre pays la Côte d'Ivoire", a affirmé le Premier ministre lors d'un discours à son arrivée à l'aéroport international Félix Houphouët Boigny d’Abidjan.

Il a souligné qu'il avait été tenu au courant de tous les dossiers par le président Alassane Ouattara qui l'appelait "matin et soir" mais il n'a pas dit un mot sur la présidentielle du 31 octobre ni sur sa candidature.

Malgré la fermeture des frontières en raison de la pandémie de coronavirus, le Premier ministre, qui a subi une greffe du coeur en 2012, s'était rendu en France le 2 mai officiellement pour "un contrôle médical", comme il l'a répété jeudi.

"Le contrôle a été approfondi (...) avec repos. Me voici de retour en forme", a-t-il dit.

Le 10 mai, le porte-parole du gouvernement Sidi Tiémoko Touré avait annoncé qu'un stent lui avait été posé après un examen de coronarographie.

Agé de 61 ans, M. Gon Coulibaly a été désigné candidat du parti du président Alassane Ouattara qui a annoncé en sa décision de ne pas briguer un troisième mandat.

Pendant l'absence d'Amadou Gon Coulibaly, l'ancien président Henri Konan Bédié, 86 ans, a été investi candidat du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI), principale formation de l'opposition, pour l'élection présidentielle.

L'autre grande formation d'opposition, le Front populaire ivoirien (FPI), n'a pas encore fait connaître sa position. Son fondateur, l'ex-président Laurent Gbagbo, 75 ans (au pouvoir de 2000 à 2010) est en liberté conditionnelle depuis son acquittement par la Cour pénale internationale (CPI), et son retour en Côte d'Ivoire est incertain.

Un autre candidat s'est déjà déclaré, l'ancien chef rebelle Guillaume Soro, 47 ans, ex-allié du président Ouattara devenu opposant. Mais il fait face à plusieurs procédures judiciaires, dont une condamnation à 20 ans de prison avec déchéance des droits civiques et vit en exil en France.

Le chef du gouvernement a été accueilli par le président Ouattara, son épouse, des membres du gouvernement et d’autres personnalités, selon le site Abidjan.net.

La peur grandit dans une ville ivoirienne attaquée par les djihadistes

La peur grandit dans une ville ivoirienne attaquée par les djihadistes
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:13 0:00

Des plantations de cacao dans une réserve forestière ivoirienne

Des plantations de cacao dans une réserve forestière ivoirienne
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:03:17 0:00

Des morts et d'importants dégâts après des inondations à Abidjan

Des morts et d'importants dégâts après des inondations à Abidjan
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:52 0:00

Des inondations font trois morts et d'importants dégâts à Abidjan

Des inondations font trois morts et d'importants dégâts à Abidjan
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:01 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG