Liens d'accessibilité

Des prothèses contrôlables par la pensée

Max Ortiz Catalan, un Mexicain en poste à l'université de technologie Chalmers, à Göteborg, en Suède, a aidé à créer un bras artificiel. Le bras articulé mis au point par l’équipe dirigée par M. Catalan a été donné à un chauffeur de camion qui a perdu son bras il y a une décennie.
Voir plus

Cet homme porte une prothèse de bras directement connectée à ses os, nerfs et muscles, au travail, dans un lieu non déterminé. (courtesy, Sci. Trans. Med., 2014)
1

Cet homme porte une prothèse de bras directement connectée à ses os, nerfs et muscles, au travail, dans un lieu non déterminé. (courtesy, Sci. Trans. Med., 2014)

Sur cette photo prise mercredi le 21 septembre 2011, le professeur assistant Jennifer Collinger, à gauche, observe comment un sujet de recherche tétraplégique, Time Hemmes, dirige la prothèse mécanique de la main lors d’une session d’essais au centre médical de la faculté l’université de Pittsburgh. (AP Photo/Keith Srakocic)
2

Sur cette photo prise mercredi le 21 septembre 2011, le professeur assistant Jennifer Collinger, à gauche, observe comment un sujet de recherche tétraplégique, Time Hemmes, dirige la prothèse mécanique de la main lors d’une session d’essais au centre médical de la faculté l’université de Pittsburgh. (AP Photo/Keith Srakocic)

La vidéo fournie par le Centre Médical Center de l'Université de Pittsburgh, prise lundi 19 septembre 2011, montre un sujet tétraplégique,Tim Hemmes, utilisant une prothèse de bras mécanique, avec Katie Schaffer, pendant une des séances d'essais. (AP Photo / UPMC)
3

La vidéo fournie par le Centre Médical Center de l'Université de Pittsburgh, prise lundi 19 septembre 2011, montre un sujet tétraplégique,Tim Hemmes, utilisant une prothèse de bras mécanique, avec Katie Schaffer, pendant une des séances d'essais. (AP Photo / UPMC)

XS
SM
MD
LG