Liens d'accessibilité

Des partisans d'ATT demandent son retour au Mali


Amadou Toumani Touré (Archives)

Les partisans de l’ancien président malien Amadou Toumani Touré demandent son retour au pays. Cela une semaine après qu'il a été blanchi par l’Assemblée nationale du Mali. Après examen et un vote à bulletins secrets.

Depuis 2013 le président actuel du Mali avait introduit au niveau du parlement malien une demande de mise en accusation de l’ancien président.

Plusieurs proches d’ATT demandent qu’il revienne au bercail comme il n’est plus poursuivable par la justice malienne. ATT était accusé d’avoir participé à une entreprise de déstabilisation du territoire national en ayant facilité la pénétration et l’installation des forces étrangères notamment en ne leur opposant aucune résistance. Une autre accusation est relative à sa volonté d’avoir détruit et détérioré volontairement l’outil de défense nationale. Une autre accusation était relative au fait qu’il a participé à une entreprise de démoralisation de l’armée, caractérisée par les nominations de complaisance d’officiers et de soldats incompétents.

Après examen la commission a adopté une résolution (disant) que l’ancien président n’est pas poursuivable ... 104 députés ont voté contre l’inculpation, 5 pour et 6 absentions. La décision de ne plus poursuivre ATT est saluée par les partisans du général en exil au Sénégal : l’ancien chef de l’état doit revenir au pays, car cela fait plus 4 ans qu’il est à Dakar .
Le président de l’assemblée nationale lors de la clôture de la session extraordinaire du parlement a pris l’engagement de transmettre la décision des députés à l’exécutif. Pour le retour d’ATT au Mali, il faut une implication du président IBK auprés de ses pairs de la CEDEAO qui avaient négocié son départ en 2012 .

Kassim Traoré, correspondant, VOA Afrique à Bamako

XS
SM
MD
LG