Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

République du Congo

Des ONG préoccupées par la disparition d'un ouvrier depuis 7 mois à Brazzaville

Les forces de police à Brazzaville, le 23 juin 2002.

Des organisations congolaises de défense de droits de l'homme ont exigé jeudi que la lumière soit faite sur "la disparition forcée" d’un ouvrier congolais de 28 ans dont la famille est sans nouvelles depuis novembre 2021.

Le Consortium des associations pour la promotion de la gouvernance démocratique et l’État de droit "exprime sa vive préoccupation au sujet de la disparition forcée de Joël Nzoungani Diamboté", écrivent ces ONG dans un communiqué lu devant la presse.

"Aujourd’hui, force est de constater que depuis le 11 novembre 2021, date à laquelle son frère cadet l’a vu pour la dernière fois (dans une cellule de la gendarmerie de Brazzaville), M. Nzoungani Diamboté est porté disparu", ajoutent ces ONG.

M. Nzoungani Diamboté, 28 ans, ouvrier de son état, a été arrêté le 3 novembre 2021 à Pointe-Noire (sud), capitale économique, puis transféré à Brazzaville.

"Nous exigeons que la lumière soit faite sur les circonstances de sa disparition et condamnons toute velléité de séquestration, de torture et de traitement inhumain et dégradant", écrivent les ONG dans leur communiqué dont une copie a été adressée aux autorités gouvernementales qui n’ont toujours pas réagi.

Selon les ONG, M. Nzoungani Diamboté a été arrêté au motif qu’il aurait prêté son téléphone à une femme qui, à l’époque, aurait proféré des propos injurieux à l'égard de l’épouse d’un officier supérieur de l’armée.

Depuis, aucune indication claire du lieu de sa déportation n’a été communiquée à sa famille qui vit toujours dans l'espoir de le revoir.

"Depuis qu’on a perdu sa trace, je souffre de tous les maux. Que les autorités m’aident à retrouver mon premier fils", a déclaré à l'AFP son père, Honoré Mibankanissa.

Des cas de disparitions ne sont pas rares au Congo-Brazzaville. En 2021, au moins six jeunes ont été retrouvés morts dans un commissariat et 13 autres en 2018.

Dans l'affaire des 13 jeunes, le gouvernement avait été condamné à indemniser chaque famille à hauteur de 15 millions de FCFA (près de 23.000 euros) à l'issue d'un procès.

Toutes les actualités

Une grève met les installations pétrolières du Congo à l’arrêt

Les travailleurs du secteur pétrolier revendiquent, entre autres, la revalorisation de leurs salaires, jugés trop bas par rapport à l’inflation que connaît le pays.

Les travailleurs des compagnies pétrolières opérant au Congo ont entamé une grève illimitée pour des revendications salariales, paralysant ce secteur qui représente plus de 80% des exportations du pays, a-t-on appris jeudi de sources concordantes.

"Après une grève de la faim de deux jours, nous avons décidé de tout arrêter hier (mercredi). Sur les bases, plateformes et toutes les autres installations pétrolières, personne ne travaille", a indiqué à l’AFP un agent d’une société pétrolière sous couvert d’anonymat.

Le mouvement a été confirmé par le ministère des hydrocarbures, qui n’était pas encore en mesure d’en évaluer les conséquences.

"C’est un sérieux problème qui est pris à bras-le-corps par le gouvernement (...). Les dispositions sont prises pour essayer de dialoguer et trouver des solutions afin de décrisper l’atmosphère", a déclaré un conseiller au ministère des hydrocarbures qui a également requis l’anonymat.

"Une rencontre entre le gouvernement et les syndicats des grévistes est prévue dans les plus brefs délais. Cette grève est la conséquence de quelques incompréhensions seulement", a-t-il estimé.

Les travailleurs du secteur pétrolier revendiquent, entre autres, la revalorisation de leurs salaires, jugés trop bas par rapport à l’inflation que connaît le pays.

Ils demandent aussi que les employés des entreprises contraintes de fermer pendant la pandémie de Covid-19 reçoivent une indemnisation, selon la Fédération des travailleurs du secteur pétrolier et parapétrolier (FTPP).

Pays membre de l’Organisation des pays exportateurs du pétrole (OPEP), le Congo produit 300.000 barils par jour.

A lui seul, le pétrole contribue à plus de 80% au budget de l’Etat et représente plus de 80% des exportations du pays dont environ la moitié de la population (estimée à 5 millions d’habitants) vit en-dessous du seuil de pauvreté.

Lancement du fibre optique entre le Congo et la RCA; hausse des envois de fonds en Afrique

Lancement du fibre optique entre le Congo et la RCA; hausse des envois de fonds en Afrique
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:29 0:00

Baisse de chômage en Afrique du Sud; premier forum sur le partenariat public-privé au Congo

Baisse de chômage en Afrique du Sud; premier forum sur le partenariat public-privé au Congo
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:32 0:00

Un centre sur les batteries électriques en gestation en RDC; fortes pluies sur le cacao ivoirien

Un centre sur les batteries électriques en gestation en RDC; fortes pluies sur le cacao ivoirien
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:29 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG