Liens d'accessibilité

Des églises en Egypte suspendent des activités pour raison de sécurité


Une foule rassemblée devant l’église Saint-George où a eu lieu un attentat-suicide dans la ville du delta du Nil à Tanta, Egypte, 9 avril 2017.

Les Eglises copte et évangélique en Egypte ont suspendu certaines de leurs activités pour des raisons de sécurité après des attaques jihadistes visant des chrétiens dans ce pays, ont indiqué des responsables.

Les conférences et les sorties organisées par l'Eglise évangélique seront suspendues pendant trois semaines à la suite d'avertissements des services de sécurité sur de possibles nouvelles attaques, a indiqué le révérend Andrea Zaki, qui dirige cette communauté.

"Les agences (de sécurité) nous ont informé que des projets d'attaques avaient été découverts", a-t-il indiqué à l'AFP, précisant que les services religieux ne seraient pas touchés par cette mesure.

Le porte-parole de l'Eglise copte, Bolus Halim, a également confirmé que cette institution avait suspendu certaines activités.

Depuis décembre, trois églises coptes ont été la cible d'attentats jihadistes qui ont tué des dizaines de personnes. En mai, le groupe Etat islamique (EI) avait revendiqué une attaque contre un bus de pèlerins coptes qui s'était soldée par la mort de 28 personnes.

Les jihadistes ont plusieurs fois menacé de commettre de nouvelles attaques contre les chrétiens en Egypte, qui représentent environ 10% des 90 millions d'habitants du pays.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG