Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Des députés proposent que l'Aquarius obtienne un pavillon suisse


Les migrants sont secourus par l'organisation SOS Mediterranee et Médecins Sans Frontières lors d'une opération de recherche et de sauvetage avec le navire de sauvetage MV Aquarius, au large de la côte libyenne, le 10 août 2018.

Trois parlementaires suisses (socialiste, libéral-radical et du centre) ont demandé cette semaine à leur pays, qui n'est pas membre de l'UE, d'octroyer le pavillon helvétique au navire humanitaire Aquarius, après la décision du Panama de lui retirer son immatriculation.

Ces élus, Ada Marra (Parti socialiste), Kurt Fluri (Parti Libéral-Radical) et Guillaume Barazzone (Parti Démocrate-Chrétien) ont déposé mercredi une requête en ce sens au Parlement suisse.

"La Suisse a une longue tradition humanitaire. Notre pays accueille de nombreuses organisations internationales et non-gouvernementales dont le but est d'améliorer le sort des réfugiés et de protéger les migrants", font valoir dans leur texte les trois parlementaires.

Aussi, "le Conseil fédéral (gouvernement), ou pour lui le Département des Affaires étrangères (DFAE, ministère), est-il disposé à faire usage de la clause d'exception de la loi fédérale sur la navigation maritime (art. 35) en permettant au navire Aquarius de bénéficier à des fins humanitaires du pavillon suisse ?".

Interrogé à ce sujet, le Département des Affaires étrangères a déclaré mercredi à l'AFP qu'il était "en effet compétent" pour fournir des réponses en la matière.

"Ces réponses seront transmises au plus tard à la session parlementaire suivante", qui aura lieu du 26 novembre au 14 décembre, a-t-il précisé. Le Parlement suisse ne siège pas de façon permanente, mais quatre fois par an pendant une vingtaine de jours à chaque fois.

Affrété par deux ONG, MSF et SOS Méditerranée, l'Aquarius est le dernier navire humanitaire en Méditerranée centrale à recueillir des migrants qui tentent la traversée clandestine vers l'Europe.

Le Panama a annoncé samedi qu'il allait retirer son pavillon à ce bateau, déjà privé d'immatriculation par Gibraltar, pour "non-respect" des "procédures juridiques internationales" concernant le sauvetage des migrants en mer.

L'Aquarius se trouve actuellement au large de Malte avec 58 migrants à son bord, dans l'attente de leur transbordement sur un autre navire dans les eaux internationales.

Les migrants doivent ensuite être répartis entre l'Allemagne, le Portugal, la France et l'Espagne qui se sont mis d'accord pour les accueillir.

"On ne peut pas rester insensible à la situation de tous ces migrants qui sont en danger, en détresse au milieu des eaux internationales en Méditerranée. Cela nous concerne tous en tant qu'êtres humains sur cette planète", a déclaré M. Barazzone, mercredi, à la radio suisse publique RTS.

"On demande que le pavillon suisse puisse leur être accordé. A des fins humanitaires, la Suisse peut, à certaines conditions, (...) accorder un pavillon suisse", a-t-il ajouté.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG