Liens d'accessibilité

Démission de Carlo Tavecchio, président de la Fédération italienne de football


série A italienne entre FC Empoli et FC Torino au stade Carlo Castellani, à Empoli, Italie, 15 mai 2016

Le président de la Fédération italienne de football (FIGC), Carlo Tavecchio, a démissionné lundi lors d'un conseil fédéral, une semaine après l'élimination de la Nazionale en barrage d'accession à la Coupe du Monde, a annoncé un responsable de la FIGC.

"Il nous a fait part de sa démission", a déclaré Damiano Tommasi, président du syndicat italien des joueurs (AIC) en quittant le siège de la fédération à Rome.

"Tavecchio a pris acte d'un changement de scénario et du fait que quelques composantes qui par le passé lui avaient apporté leur soutien, avaient quelques difficultés à renouveler cette confiance", a également déclaré Giancarlo Abete, ancien président de la Fédération et lui aussi membre du conseil fédéral.

Agé de 74 ans, Tavecchio a été élu président de la FIGC en août 2014. Son choix de ne pas démissionner dès l'élimination de l'Italie il y a une semaine face à la Suède avait été critiqué par de nombreux acteurs du monde du football, mais aussi par le président du Comité olympique italien, Giovanni Malago.

De nouvelles élections doivent désormais être organisées dans un délai de 90 jours afin de désigner un nouveau président de la fédération.

Aujourd'hui, l'Italie du football n'a plus de président de la fédération, plus de sélectionneur, plus de président de la Lega Serie A (1re division) et plus de président de la Lega Serie B (2e division).

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG