Liens d'accessibilité

Demba Diop, un stade dangereux pour les spectateurs au Sénégal


Le niveau de délabrement du stade Demba Diop est extrême, au Sénégal, le 25 juillet 2017. (VOA/Amedine Sy)

Une semaine après la tragédie du stade Demba Diop, VOA Afrique s'est rendu sur le lieu du drame au Sénégal.

L'état de délabrement, très avancé, montre que le stade Demba Diop constitue un danger pour les spectateurs depuis longtemps.

Ce stade de 15 000 places a été construit en 1963 lors des jeux de l’Amitié, présente une véritable "bombe à retardement". Au niveau de la tribune découverte, une partie des gradins sont fissurées.

Deux énormes trous s'y trouve, où une personne peut dangereusement glisser. Les murs de cette tribune bougent quand il y a foule.

L'entrée du stade Demba Diop à Dakar, au Sénégal, le 25 juillet 2017. (VOA/Amedine Sy)
L'entrée du stade Demba Diop à Dakar, au Sénégal, le 25 juillet 2017. (VOA/Amedine Sy)

Au niveau de la tribune couverte, on note l'état de dégradation des vestiaires avec une odeur pestilentielle. La pelouse est dégradée et les projecteurs sont en très mauvais état.

À Demba Diop, le constat est plus qu’alarmant, à tel point que le stade est devenu un risque permanent pour le public qui le fréquente.

Pourtant, une délégation de la protection civile qui avait inspecté l’infrastructure sportive en février 2014. Elle avait sonné l’alerte."Nous avons remarqué que le bâtiment est en état de délabrement très avancé et que la Commission fera un rapport avec des observations et prescriptions qui sera transmises à l’autorité compétente à qui il appartiendra de prendre les mesures qui s’imposent", avait déclaré l’adjointe au préfet de Dakar, Ndèye Nguénar Mbodj.

Le directeur avait attiré l'attention des autorités: "on nous dit que les murs bougent quand il y a foule, lors des combats de lutte. C’est le sommet du danger. Les réfections ne peuvent plus tenir la route".

Trois ans après un diagnostic peu rassurant, rien n’a été fait, ce qui a débouché sur ce drame survenu lors de la finale de la coupe de la Ligue.

Après l'accident, certains n’hésitent pas déjà à se demander s’il ne doit être démoli pour éviter une deuxième catastrophe.

Le stade de sport polyvalent Demba Diop, est surexploité par le football et la lutte. Pendant presque toute l’année, il accueille la plupart des matches de championnat (Ligue 1, Ligue 2 et National) et de "navétane" (championnat populaire de quartiers). Il est utilisé à longueur de journée, 24h/24 et où les toilettes sont "transformées en habitat".

Les autorités ont annoncé à mainte reprise sa fermeture, et finalement, depuis le drame, ce stade dangereux pour les spectateurs a été fermé.

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG