Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Défilé militaire sous haute sécurité pour la fête nationale du Niger


Le Président du Niger Mahamadou Issoufou

Le Niger a célébré sa fête nationale lundi par un grand défilé militaire à Tahoua, à 400 km à l'ouest de Niamey, une zone en proie à des attaques djihadistes récurrentes.

Outre le président nigérien Mahamadou Issoufou, dont c'est la région natale, quatre chefs d’Etat Ibrahim Boubacar Keïta (Mali), Roch Kaboré (Burkina Faso), Idriss Déby Itno (Tchad) et Mohamed Ould Abdelaziz (Mauritanie) ont fait le déplacement pour ce 59ème anniversaire de la République du Niger, une ex-colonie française.

Le défilé de deux heures s'est déroulé sous très haute sécurité, dans cette zone proche du Mali où l'Etat d'urgence décrété en mars dans plusieurs localités, vient d'être reconduit pour trois mois.

Il boucle une semaine d'activités culturelles et sportives ayant opposé des concurrents des huit régions d Niger. A l'issue du défilé, le président Issoufou a offert à chacun des chefs d'Etat présents un cheval et un chameau richement équipés.

Le Mali, le Burkina Faso, le Tchad et la Mauritanie sont membres de la force du G5 Sahel, constituée en juillet, et devant combattre les groupes djihadistes dans la bande sahélo-saharienne, plus particulièrement dans la "zone des trois frontières" malienne, nigérienne et burkinabé.

Devant compter à l'horizon mars 2018 quelque 5 000 hommes, la force possède depuis peu son propre quartier général à Sévaré, au Mali, et elle a effectué, début novembre, sa première mission conjointe avec l'appui de l'opération française Barkhane.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG