Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Décès de l'ancien vice-président américain Walter Mondale


L'ancien vice-président américain Walter Mondale (à gauche) serre la main de Joe Biden, alors vice-président, lors d'un événement en l'honneur de Mondale à l'Université George Washington à Washington, le 20 octobre 2015.

L'ancien vice-président américain Walter Mondale est décédé lundi à l'âge de 93 ans, a-t-on appris d'une déclaration de sa famille.

M. Mondale, un démocrate originaire du Minnesota, avait passé douze ans au Sénat avant de devenir le colistier de Jimmy Carter, 39e président des États-Unis.

Ils ont dirigé le pays pendant un seul mandat, de 1977 à 1981, avant de perdre la Maison Blanche face au tandem républicain Ronald Reagan-George Bush.

"C'est avec une profonde tristesse que nous partageons la nouvelle que notre père bien-aimé est décédé aujourd'hui à Minneapolis", a déclaré la famille dans un communiqué.

Après l'échec de son duo avec Jimmy Carter, M. Mondale remporte la nomination du parti démocrate et se présente à la présidence face au républicain Ronald Reagan en 1984. Il marque l'histoire en devenant le premier candidat d'un grand parti américain à choisir une femme comme colistière, en la personne de Geraldine Ferraro.

Une élection qui s'avère catastrophique pour le duo. Leur défaite est ancrée dans les annales de la politique américaine, vu qu'ils perdent 49 États sur 50. Seul le Minnesota et la capitale fédérale Washington DC votent en leur faveur.

Plus tard, il est nommé ambassadeur des États-Unis au Japon de 1993 à 1996, sous Bill Clinton.

M. Mondale était l'un des vice-présidents les plus dynamiques de l'histoire. Il a joué un rôle clé dans le renforcement des relations parfois tendues entre la Maison Blanche et le Congrès.

Dans un communiqué publié lundi soir sur le réseau social Twitter, l'ancien président Jimmy Carter a déploré la mort de celui qu'il considérait comme "le meilleur vice-président de l'histoire de notre pays".

XS
SM
MD
LG