Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

RDC

Coronavirus en RDC: premier cas hors de Kinshasa

Un homme se lave les mains avec de l'eau provenant d'un distributeur contenant de l'eau mélangée à du désinfectant au Congo Air Market sur la route de l'aéroport à l'est de Mbandaka, le 23 mai 2018. (Photo: Junior D. KANNAH/AFP)

Les autorités sanitaires en République démocratique du Congo ont annoncé vendredi un cas de coronavirus dans l'est du pays, le premier signalé en dehors de Kinshasa, à la veille d'un "confinement total" de la capitale pendant quatre jours.

Mais ce premier cas hors de Kinshasa se situe dans la province de l'Ituri et non du Nord-Kivu voisin, comme l'avaient annoncé dans un premier temps les autorités sanitaires congolaises, a précisé vendredi l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

"Après investigation des échantillons, le premier cas de province vient de Nyakunde (Ituri) et non du Nord-Kivu", indique dans un tweet la représentation de l'OMS en RDC.

Des acteurs de la société civile redoutent des tensions à la veille du premier "confinement total" de quatre jours à Kinshasa, où la majorité des quelque dix millions d'habitants vit au jour le jour, souvent sans eau courante ni électricité.

La RDC comptait 54 cas pour quatre décès jeudi à 17h00 GMT, a indiqué le responsable de l'équipe de riposte au coronavirus, le professeur Jean-Jacques Muyembe.

Le président Félix Tshisekedi a décrété mercredi soir l'isolement de Kinshasa des autres provinces pour éviter la propagation du Covid-19 dans le plus vaste pays d'Afrique subsaharienne (2,3 millions de km2, au moins 80 millions d'habitants).

Le gouverneur de Kinshasa a annoncé jeudi soir un premier "confinement total" de la capitale, de samedi jusqu'à mardi inclus.

Le confinement total de Kinshasa est "insensé" s'inquiète sur Twitter le mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha): "Le seul résultat auquel cela peut aboutir est une catastrophe humanitaire ou des émeutes".

"Le confinement de Kinshasa n'apportera que de la misère au peuple qui n'a pas profité de l'argent public comme les politiciens", estime l'avocat et activiste des droits humains Jean-Claude Katende.

Toutes les actualités

La fermeture des frontières terrestres RDC-Rwanda affame les commerçantes

La fermeture des frontières terrestres RDC-Rwanda affame les commerçantes
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:44 0:00

La justice congolaise enquête sur la mort soudaine d'un juge qui présidait un procès de corruption

Les avocats quittent la prison de Makala à Kinshasa à la fin du procès en appel des assassins présumés de l'activiste Floribert Chebeya, le 27 novembre 2012, devant un tribunal militaire. (Photo Junior D. Kannah / AFP)

La mort soudaine et inattendue d'un juge qui présidait un procès très médiatisé sur la corruption en République démocratique du Congo a provoqué une onde de choc.

Mercredi le parquet du tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe a initié une information judiciaire après le décès du magistrat Raphaël Yanyi Ovungu, qui présidait le procès de Vital Kamerhe, l'ancien directeur de cabinet du président Félix Tshisekedi, poursuivi pour détournement de fonds.

Le parquet a aussi ordonné une autopsie du corps du juge, qui a été déclaré mort dans la nuit de mardi à mercredi dans un centre médical de Kinshasa après s'être plaint d'un malaise.

Le parquet demande au médecin légiste d'établir une autopsie afin d'établir la cause du décès du juge.

"Nous requérons monsieur le médecin légiste ...(d’) examiner le corps du feu Raphaël Yanyi Ovungu," indique une note de réquisition du parquet que VOA Afrique a parcourue.

Le juge Raphael Yanyi était un magistrat "intègre", selon l'avocat de Vital Kamerhe
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:40 0:00

M. Kamerhe comparaît avec deux autres prévenus pour détournement des fonds destinés aux travaux de construction dans le cadre de 100 premiers jours du nouveau chef de l’Etat. Il maintient son innocence.

L’audience, qui doit reprendre le 3 juin, est à l’étape de l’audition des témoins.

Dans sa réquisition du médecin légiste, le parquet dit avoir ouvert une information judiciaire.

Me John Kaboto, avocat de M. Kamerhe interviewé par VOA Afrique, a déclaré que son client et sa défense regrettaient le décès brutal d’un magistrat "intègre et attentif" qui accordait aux prévenus la latitude de se défendre.

"Ce décès va nous retarder en ce sens qu’il faut que les magistrats s’organisent pour la recomposition du tribunal et il leur faudra du temps pour compulser tous les documents et s’imprégner de l’affaire," a affirmé Me Kaboto.

Le juge Raphael Yanyi était un magistrat "intègre", selon l'avocat de Vital Kamerhe

Le juge Raphael Yanyi était un magistrat "intègre", selon l'avocat de Vital Kamerhe
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:40 0:00

Une ligne téléphonique pour aider les femmes victimes de violence à Kinshasa

Une ligne téléphonique pour aider les femmes victimes de violence à Kinshasa
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:30 0:00

Procès Kamerhe: l'analyse de Me Willy Wenga, avocat près la Cour d’Appel de Kinshasa/Gombe

Procès Kamerhe: l'analyse de Me Willy Wenga, avocat près la Cour d’Appel de Kinshasa/Gombe
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:03:24 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG