Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Ce que l'on sait de la tuerie dans un lycée du Texas


Voitures de police au lycée de Santa Fe le 18 mai 2018.

Un élève a abattu au moins dix personnes vendredi matin dans son lycée de Santa Fe, au sud-est de Houston (Texas), où la police a retrouvé de "possibles engins explosifs". Voici ce que l'on sait de cette attaque.

Un inconnu a ouvert le feu peu après 8h alors que les cours venaient de commencer dans le lycée public de Santa Fe, située à une cinquantaine de kilomètres au sud de Houston et qui accueille 1.400 élèves. Après avoir entendu la sirène d'alarme, les lycéens se sont précipités à l'extérieur du bâtiment. C'est là que le tireur a déchargé son arme, un fusil à pompe selon des témoins.


Le district scolaire de Santa Fe a peu après annoncé sur sa page Facebook qu'un "incident s'est produit ce matin dans un lycée impliquant un tireur. L'incident est toujours en cours mais est sous contrôle. Des blessés ont été confirmés".

>> Lire aussi : 10 morts et 10 blessés lors d'une fusillade dans un lycée du Texas

Le lycée a été placé sous confinement après le signalement des tirs.

La police locale, le FBI et l'ATF, l'agence chargée du contrôle des armes à feu, est intervenue et a arrêté le tireur, ainsi qu'un second suspect qui pourrait être un complice.


Les enquêteurs ont également retrouvé sur le site de "possibles engins explosifs". Une perquisition a aussi été menée au domicile du tireur.

Quel est le bilan ?

Un premier bilan donné par le shérif du comté de Harris, Ed Gonzalez, fait état de huit à dix morts, des étudiants et des enseignants. Selon CNN, neuf élèves et un enseignant onbt été tués. L'attaque a également fait onze blessés, dont un adjoint de la police. Trois blessés, deux adultes et un mineur, ont été transportés à l'hôpital universitaire du Texas (UMTB) souffrant de blessures par balles. Huit autres blessés ont été admis à l'hopital Clear Lake, et six d'entre eux ont pu rentrer chez eux.

Qui est l'assaillant ?

La police n'a pas révélé l'identité du tireur, indiquant seulement avoir arrêté un suspect et un autre homme en lien avec l'attaque. Selon les médias, le tireur est un élève du lycée, âgé de 17 ans, Dimitrios Pagourtzis. Un lycéen a indiqué à une chaîne TV locale que l'adolescent était victime de harcèlement. "Les entraîneurs le harcelaient et l'insultaient et il n'avait pas beaucoup d'amis", a-t-il dit.

Avec AFP

Voir les commentaires (1)

Ce forum a été clos.
XS
SM
MD
LG