Liens d'accessibilité

Castro dénonce une "persécution politique" de Lula au Brésil


Le président cubain, Raul Castro, 16 novembre 2016.

Le président cubain, Raul Castro, a dénoncé vendredi une "persécution politique" contre l'ancien chef de l'Etat brésilien Lula, qui veut se présenter à la présidentielle en 2018 au Brésil malgré sa condamnation à neuf ans et demi de prison.

"Au camarade Luiz Inacio Lula da Silva, victime de persécution politique et de manoeuvres putschistes, nous exprimons notre solidarité face à la tentative d'empêcher sa candidature aux élections par une inéligibilité", a déclaré Raul Castro lors de la clôture d'une session du Parlement cubain, diffusée en différé par la télévision officielle.

"Lula, Dilma Rousseff (présidente destituée en 2016 pour maquillage des comptes publics), le Parti des travailleurs et le peuple brésilien auront toujours Cuba à leurs côtés", a ajouté le président cubain.

Lula, 71 ans, fondateur du Parti des travailleurs (PT), de gauche, dans les années 1980 et président du Brésil de 2003 à 2010, a été condamné mercredi en première instance à neuf ans et six mois de prison pour corruption et blanchiment d'argent. Il reste en liberté en attendant le jugement en appel.

Icône de la gauche brésilienne, Lula, également visé par quatre autres procédures judiciaires, nie catégoriquement toutes les charges contre lui et les met sur le compte d'une conspiration pour empêcher sa candidature au scrutin présidentiel de 2018.

Avec AFP

Il a annoncé jeudi être toujours "dans le jeu" et vouloir présenter sa candidature.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG