Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Carles Puigdemont est arrivé à Copenhague


Carles Puigdemont doit participer dans la capitale danoise à un colloque sur la Catalogne et l'Europe.

L'ancien président catalan Carles Puigdemont est arrivé lundi au Danemark, son premier déplacement hors de Belgique depuis qu'il y a trouvé refuge au mois d'octobre.

Le parquet général espagnol a immédiatement demandé au juge chargé de l'enquête sur la tentative de sécession en Catalogne d'émettre un nouveau mandat d'arrêt international contre lui.

Le dirigeant catalan a été vu arriver à l'aéroport de Kastrup puis monter à bord d'une voiture qui l'attendait. Il a été invité à participer à un débat par le département de sciences politiques de l'Université de Copenhague.

Carles Puigdemont est poursuivi en Espagne pour rébellion, sédition et détournements de fonds pour son rôle dans l'organisation du référendum d'autodétermination du 1er octobre en Catalogne jugé illégal par la justice espagnole.

Les deux partis séparatistes catalans - Junts per Catalunya (Ensemble pour la Catalogne) et Gauche républicaine de Catalogne (Esquerra Republicana de Catalunya, ERC) - ont conservé, avec l'apport des indépendantistes de la Candidature d'unité populaire (CUP), une faible majorité absolue en sièges à l'issue des élections anticipées du 21 décembre (70 élus sur 135).

Les partisans de Carles Puigdemont ont suggéré qu'il dirige la région de Bruxelles par liaison vidéo, une idée qualifiée de ridicule par le président du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, et qui vaut déjà au dirigeant séparatiste, de la part de ses adversaires, le sobriquet de "président hologramme".

Avec Reuters

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG