Liens d'accessibilité

Le biodigesteur pour aider les femmes rurales au Burkina Faso

  • Zoumana Wonogo

Foyer à biogaz

Ouagadougou, la capitale burkinabè, a abrité sa 1ère conférence internationale sur le biodigesteur, qui permet d'atténuer les effets du changement climatique tout en apportant un bien être socio-économique dans le monde rural.

Le correspondant de VOA Afrique à Ouagadougou a demandé à l'expert en énergie Mamadou Dianka quel lien de cause à effet le biodigesteur avait avec le thème de la conférence: "L'Afrique à l'ère des changements climatiques".

Foyer à biogaz
Foyer à biogaz

La réponse de l'expert: "Un biodigesteur pour simplifier, c'est comme notre estomac. Il s'agit d'une unité de 6 mètres cubes. Ça peut aller jusqu'à 12 mètres cubes, en fosse. Il y a beaucoup de modèles. Mais ici c'est une fosse qui recueille des déchets organiques. Chez nous au Sahel, c'est surtout les bouses de vache. On remplit le digesteur de bouses de vache et avec une certaine quantité d'eau sous des conditions de température et de pression étalées sur 30 jours. Cela produit le biogaz, qui est un combiné de CH4, le méthane et le gaz sulfureux. Si vous ne brulez pas ce biogaz, vous ne pouvez pas éviter le carbone, or il faut éviter le carbone, car les tonnes de carbone évitées, cela permet de contribuer à l'atténuation du réchauffement'.''

Pionnier dans le biodigesteur, le Programme national du Burkina a pour slogan "Avec le biodigesteur, vivons mieux au village".

Xavier Bambara
Xavier Bambara

Xavier Bambara, le coordonnateur en donne le sens: "Lorsqu'on arrive pour un ménage en milieu rural à accroitre sa production alimentaire et qu'on arrive à vendre le surplus, je pense que cela est très important. Et ça, la technologie du biodigesteur a cette capacité de le faire parce qu'au-delà du biogaz, nous avons l'engrais organique qui est utilisé par les ménages dans la production végétale, la production animale et même la pisciculture.

Les familles ont une source de production d'énergie propre, les femmes peuvent cuisiner à tout moment de la journée, en toute saison sans fumée; or la fumée est un facteur de maladies cardio-vasculaires, oculaires, qui tuent silencieusement les femmes et les jeunes filles en milieu rural''.

Nous sommes allés à la rencontre des bénéficiaires, les femmes.

Rokiatou Kabore
Rokiatou Kabore

''Le biodigesteur change positivement la vie de la femme dans la mesure où ça réduit les longues distances pour aller chercher du bois. Nous avons aussi des problèmes respiratoires; le biodigesteur contribue à réduire cela. La préparation avec le bois traine, la fumée dans les yeux et l'odeur que ça dégage, les risques de brûlures...'', explique Rokiatou Kaboré, utilisatrice du biodigesteur.

Beatrice Komi
Beatrice Komi

Béatrice Komi, une autre ménagère, abonde dans le même sens. ''Les bouses de vaches qui trainent dans les cours quand on les ramasse pour mettre dans le biodigesteur, la cour devient propre. Avec le biodigesteur, les femmes ont envie d'arranger plus les cuisines, elles les modernisent. En plus ça nous apporte le changement ,car on a un peu plus de temps pour s'occuper de la famille. On a plus besoin d'aller chercher du bois. On prend moins de risque pour avoir l'énergie. En plus, ça rend la femme propre parce qu'elle ne se salit plus en faisant la cuisine,'' raconte d'un air joyeux Mme Komi.

Reportage de Zoumana Wonogo, correspondant de VOA Afrique à Ouagadougou, Burkina Faso

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG